À l’heure du conte et de la rencontre, au Centre d’art et de diffusion CLARK

Depuis plusieurs années, le Centre d’art et de diffusion CLARK développe des activités de médiation culturelle qui se tournent vers la population et les organismes du quartier pour rendre sa programmation en arts visuels plus accessible. La création d’un conte, des visites commentées, des ateliers de création et des discussions permettent à des enfants, des aînés et des publics variés du Mile End de rencontrer des artistes, d’entrer dans leur processus et de comprendre des démarches de création en arts visuels.

L’heure du conte

Cette année, les activités pour les familles ont été très populaires. Plus de 25 parents et enfants ont participé à un atelier de création de masques à la bibliothèque de Mordecai-Richler, partenaire du projet. Les enfants ont réalisé les masques à partir de livres destinés au recyclage ou au don. Puis ils ont pris part à la réalisation de la vidéo et se sont familiarisés avec la technique de l’écran vert. À la fin de l’activité, les enfants ont pu repartir avec un masque de leur confection. La collaboration, la mise en commun d’idées et la planification en plusieurs étapes ont été des apprentissages importants pour tous.

Découvrez la vidéo psychédélique réalisée par 25 enfants et parents du Mile End dans le cadre d’un projet de médiation du Centre d’art et de diffusion CLARK

Les enfants ont également découvert les expositions des artistes Jim Holyoak, Luke Painter, Annie Hémond Hotte et Louis Bouvier lors d’ateliers organisés au cœur même de la salle d’exposition du Centre d’art et de diffusion CLARK. Des jeux pédagogiques et la lecture de contes pour enfants dont les thèmes se rapprochaient des expositions accompagnaient les visites.

 

Visiter CLARK avec les aînés

Les visites d’expositions et d’ateliers d’artistes sont un moment de grande découverte pour plusieurs aînés de la résidence Le Mile-End. Ils découvrent des univers fascinants, comme l’exposition d’Annie Hémond Hotte dont ils ont adoré les couleurs, la vivacité, et la rencontre entre l’humour et les commentaires politiques que l’on retrouve dans ses œuvres.

Annie Hémond Hotte. Choosing Heads / La Table des Décisions, 2017, oil paint and sticks and vinyl colors on canvas, 202 x 173 cm

 

Le grand succès de ces visites repose sur la place qui est accordée à la discussion. Ce moment permet aux participants de s’exprimer sur des sujets complexes, d’actualité ou même d’ordre personnel. L’exposition de Sunita Prasad a notamment soulevé de grands débats sur les relations entres les femmes et les hommes, sur les différences générationnelles et sur la tolérance.

 

« Je sais que c’est un lieu où je peux m’exprimer, et ça c’est très important pour moi. Ça me fait du bien. »
— Une participante.

 

 

Les ateliers de création et les visites d’ateliers d’artistes sont aussi des moments de discussions privilégiés. Elles permettent aux aînés de sortir de leur quotidien, de changer leur routine et de découvrir de nouvelles façons de voir le monde. Cette année, les participants ont rencontré Karine Payette, une jeune sculpteure. Les résidentes ont été charmées par son approche et très heureuses de pourvoir manipuler les matériaux et les morceaux de sculpture, ce qui ne serait pas possible dans le cadre d’une visite d’exposition.

 

À noter : Le Centre d’art et de diffusion CLARK a bénéficié du soutien financier du Programme d’action culturelle pour réaliser ce projet.

 

 

Autres articles pouvant vous intéresser

Laisser un commentaire

Dites-nous ce que vous en pensez...