Amalgat : un projet de l’artiste Caroline Hayeur à la maison de la culture de Côte-des-Neiges

Pour Caroline Hayeur, le projet Amalgat est né en 2003, dans la région de Maniwaki, lors de l’événement Spiritual Gathering, qui se déroule annuellement chez le plus ancien des sages de la nation algonquine de Kitigan Zibi Anishinabeg : William Commanda.

Amalgat

Amalgat – Crédit photo : Caroline Hayeur

C’est en mars 2007 qu’elle réalisait ce projet de médiation dans le cadre de son exposition Amalgat – Danse, tradition et autres spiritualités, présentée à la maison de la culture de Côte-des-Neiges. Elle proposait une série d’ateliers de créations et d’échanges axés sur les rites, les croyances et les fêtes populaires. En impliquant des artistes de diverses disciplines (contes, musique, etc) et des participants issus de communautés culturelles, la photographe a réussi à créer un rapprochement unique, croisant ainsi sa quête sur la socialisation à travers la convivialité et les rites.

Divers types d’activités ont eu lieu lors de ce projet : des ateliers de jour avec des groupes de francisation; des jeux d’écriture, d’écoute des sons et d’analyses d’images au cours desquels les participants ont pu s’imprégner du corpus photographique, et même le réinterpréter.

Plusieurs artistes ont collaboré au projet lors d’une performance et d’une table ronde sur les rituels et les traditions à travers la danse et le geste. La conteuse Renée Robitaille, l’auteure Christine Germain et le socio-anthropologue François Gauthier ont créé des textes originaux intégrés sur le site Internet du projet. Les textes issus de ce projet de médiation ont d’ailleurs fait l’objet d’une publication aux Éditions du remue-ménage en 2007 : Amalgat – Danse, tradition et autres spiritualités.

À noter : Projet soutenu dans le cadre du Programme de médiation culturelle des arrondissements montréalais.

Autres articles pouvant vous intéresser

Laisser un commentaire

Dites-nous ce que vous en pensez...