Attention, jeunes auteurs en herbe

Qu’est-ce qui stimule les enfants et les adolescents aujourd’hui? Quel regard posent-ils sur les enjeux de société actuels? Avec «Auteurs en herbe» de Jamais Lu, des élèves du primaire et du secondaire ont pu se construire une zone de liberté par l’écriture dramatique pour partager leurs visions sur le monde actuel. Pendant plusieurs mois, ils ont participé à des ateliers de création avec des auteurs professionnels pour écrire de courtes pièces. Ils ont collaboré avec les acteurs, les directeurs musicaux et les metteurs en scène pour participer à toutes les étapes de création d’une pièce de théâtre, de la genèse de l’idée jusqu’à sa lecture publique lors du 17e festival du Jamais Lu en mai 2018.

Les acteurs interprètent les textes écrits par les élèves de l’école Saint-Grégoire-Le-Grand. Crédit: David Ospina

C’est l’auteur Éric Noël qui accompagné les élèves de 6e année de l’école primaire Saint-Grégoire Legrand, dans le quartier Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension. Au fil des ateliers d’écriture, les jeunes ont exploré l’écriture dramaturgique et découvert l’importance de la construction des personnages, de la temporalité ou des niveaux de langage, et surtout de la réécriture dans la création d’un texte. Ils ont réalisé six courtes pièces qui abordent le monde envahi par le web 3.0. Les textes sont drôles, éclatés, déstabilisants. Ils témoignent d’un monde submergé par le virtuel, mais aussi par l’amitié et l’humanité.

Les élèves de 4e et 5e secondaire des écoles Sophie-Barat et Lucien-Pagé. Crédit: David Ospina

Quant aux d’adolescents de 4e et 5e secondaire des écoles Sophie-Barat et Lucien Pagé, ils ont été accompagnés par les auteurs Pierre Lefebvre et Anne-Marie Guilmaine, ainsi que par leurs professeurs. Leurs textes déconstruisent certains préjugés sur l’adolescence en faisant découvrir leur monde, leurs habitudes, leurs intérêts et leurs opinions. Le consentement, le féminisme, le racisme, la violence ou l’intimidation sont abordés depuis leur regard et avec leurs mots. Après plusieurs mois d’écriture, ils sont montés sur scène lors d’une  lecture publique qui a eu lieu pendant le 17e festival du Jamais Lu en mai 2018.

Découvrez une vidéo du projet sur la page Facebook de Jamais Lu.

À noter: Le projet a bénéficié de l’appui du Programme montréalais d’action culturelle dans le cadre de l’Entente sur le développement culturel conclue entre la Ville de Montréal et le gouvernement du Québec.

 

 

 

Autres articles pouvant vous intéresser

Laisser un commentaire

Dites-nous ce que vous en pensez...