Documentaire L’artiste, l’œuvre, le citoyen : la version intégrale !

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=kun-Ci8MQzc&hd=1[/youtube]

Documentaire L’artiste, l’oeuvre, le citoyen

Ce documentaire, réalisé par Étienne Hansez, en collaboration avec Luc Bourdon, présente 5 projets de médiation culturelle empreints de sensibilité et d’originalité, bien ancrés dans la réalité culturelle de Montréal et contribuant au dynamisme de la métropole.

Documentaire Avec ou sans toit

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=bcTvUsQkqyI[/youtube]

 

Histoire(s) de vie(s) est un projet de documentaire collectif initié par les Productions Vent d’Est et réalisé en collaboration avec la Fédération des organismes sans but lucratif d’habitation de Montréal (FOHM).

ATSA : Personne n’est exclu – vidéo

 

Lors de l’ultime édition des États d’urgence de l’ATSA, à l’hiver dernier, trois projets de médiation culturelle soutenus dans le cadre de nos programmes, ont suscité de précieuses collaborations impliquant des partenaires culturels et communautaires  dont :

Funambules Médias et le projet Next-GEN de l’organisme Head and Hands : initiés à la pratique documentaire par Funambules Médias, les participants ont produit trois clips sur la réalité des jeunes de la rue. Ces vidéos ont été diffusées à la place Émilie-Gamelin, lors des États d’urgence, et à l’Office National du Film.

Dix danses dans la ville – vidéo

 

Le parcours chorégraphique de l’équipe de Bande Interdite (Isabelle Poirier, Sonya Stefan, Sylvain Poirier et Yves St-Pierre) a commencé au printemps 2009 sur le Plateau Mont-Royal (Un plateau pour dixdanses de printemps), s’est poursuivi à l’automne 2010 dans Ahunsic-Cartierville (Ahuntsic-Cartierville en dixdanses d’automne), puis a pris place au printemps 2011 dans Côte-des-Neiges (dixdanses de la Côte).

En savoir plus sur le projet : Dix danses dans la ville

Extraits du documentaire sur la médiation culturelle : L’artiste, l’oeuvre, le citoyen

Pas de danse, pas de vie ! – Extrait du documentaire L’artiste, l’œuvre, le citoyen
Durant cinq jours de Pas de danse, pas de vie !, les artistes Ismaël Mouaraki et Simon Ampleman, accompagnés d’un musicien et de cinq interprètes invités, sont partis en cavale pour aller à la rencontre de cinq œuvres d’art public qu’ils ont animé en danse et en musique.

Autres extraits du documentaire L’artiste, l’oeuvre, le citoyen :

La Gang des Arts
Réalisé en collaboration avec la salle Pauline Julien, ce projet offre une occasion unique à une « gang » de jeunes de développer leurs capacités d’analyse en participant à une démarche de sensibilisation à la création et à la diffusion des arts de la scène et et des arts visuels. Au printemps 2010, une rencontre de La Gang des arts avec la soprano Marie-Josée Lord s’est avérée mémorable.
Résidence d’artistes à l’école
S’échelonnant sur six semaines, la résidence tisse une relation de proximité entre les élèves et un artiste en arts visuels. Pour l’artiste, c’est l’occasion de poursuivre sa démarche artistique, d’élargir ses possibilités créatrices, de se confronter à un nouveau public et d’être soutenu financièrement dans sa création. Pour l’école, c’est l’occasion d’intégrer l’action culturelle à sa mission éducative et de transformer les relations entre l’artiste et la collectivité. Enfin, ce projet encourage la diffusion des œuvres de l’artiste et celles des élèves participants en contexte professionnel.
Coup de pouce Théâtre
Réalisé dans les espaces de la Maison Théâtre, un diffuseur spécialisée pour jeune public, ce projet a la particularité de permettre à des enfants habitant dans les habitations sociales connues sous le nom des Habitations Jeanne-Mance, situées juste en face du théâtre, de combiner deux fois par semaine, l’apprentissage des arts de la scène et la réalisation de leurs devoirs d’écoles. Un modèle d’engagement développé par une équipe hors-pair directement concernée par son voisinage et la vie de son quartier.

 

Ordiculture – l’artiste multidisciplinaire Yann Farley et les jeunes

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=XIvV9BzCuPc[/youtube]

Avec Ordiculture, l’artiste multidisciplinaire Yann Farley questionne de manière ludique notre relation à la machine.

Pour en savoir plus sur Ordiculture, consultez Ordiculture et La bibitte voltaïque: la poésie de la machine, un projet de médiation culturelle soutenu dans le cadre du Programme de médiation culturelle des arrondissements montréalais.

La danse contre la violence – Projet de la danseuse new-yorkaise Gina Gibney

Danser pour se réapproprier son corps. Danser pour regagner son espace. Voilà les bases du projet de la danseuse professionnelle new-yorkaise Gina Gibney qui a développé une expertise unique de soutien aux femmes victimes de violence conjugale. À travers des ateliers de danse, elle aide de nombreuses femmes brisées à revaloriser leur corps, là par où la blessure est passée.

Le Temps d’une Image – documentaire sur la médiation culturelle

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=bQ7UBo6oVzA[/youtube]

Documentaire sur la médiation culturelle réalisé dans le cadre d’un cours sur l’éducation à l’image à l’université Paul Valéry de Montpellier en France.

La médiation culturelle à la Sorbonne

[vimeo]http://vimeo.com/9093447[/vimeo]

Médiateur culturel, c’est un métier ! Voici un vidéo de recrutement pour l’Unité de formation et de recherche de Médiation culturelle de l’Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3.