Un studio de cinéma aquatique pour les enfants à la maison de la culture de Villeray-St-Michel-Parc-Extension

Les enfants de camps de jour ont eu la chance de découvrir les œuvres installatives d’Alice Jarry, Rosalie D. Gagné et Hannah Claus exposées à la maison de la culture de Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension dans le cadre de l’événement UN MILLION D’HORIZONS (1 X 19 = 1 000 000), commissarié par Nathalie Bachand.

 

Crédit vidéo: Audrée-Jade Ravary

Les enfants ont pu intéragir avec les œuvres dans le cadre d’un atelier de médiation qui transformait la salle d’exposition en studio de cinéma. À la manière de l’œuvre vidéo d’Hannah Claus, ils ont mis en scène la légende mohawk La femme du ciel et ont ainsi pu mieux comprendre la place occupée par la lumière, l’eau et l’air dans la culture de l’artiste autochtone. Ensuite, ils ont créé leur propre court métrage dans un décor aquatique composé des méduses artificielles de Rosalie D. Gagné et de marionnettes conçues spécifiquement pour l’activité. Tout en s’amusant, les enfants se sont initiés autant à la production qu’à la réalisation de l’art vidéo. Ils sont repartis avec une idée plus concrète de ce qu’est l’art numérique.

 


Cet été, notre stagiaire AUDRÉE-JADE RAVARY nous fait découvrir des activités de médiation culturelle dans plusieurs quartiers de Montréal pour en ramener des photographies, des vidéos et des réflexions. Audrée-Jade est finissante au baccalauréat en histoire de l’art et à la concentration en études féministes à l’Université du Québec à Montréal. Son intérêt et son souci pour les questions d’inclusion, de démocratisation et d’éducation dans le milieu de l’art guident ses travaux et projets. Avec une lunette féministe, et le désir de donner une voix aux personnes et aux groupes sociaux sous représentés dans les récits de l’histoire de l’art!

Autres articles pouvant vous intéresser

Laisser un commentaire

Dites-nous ce que vous en pensez...