Je le dis comme je le chante avec Les Impatients

Avec l’exposition Je le dis comme je le chante, les Impatients présentaient dans leur galerie une installation immersive et sonore qui mettait en scène le fruit d’un projet de médiation culturelle initié par les artistes Maxime Galand et Yannick Pouliot.

Le pouvoir de la voix

Les deux artistes ont proposé à 10 participants une série d’ateliers d’improvisation vocale pour leur faire découvrir de nouvelles pratiques artistiques et les faire créer dans un contexte collaboratif, en se démarquant des ateliers en création plastique offerts toute l’année.

Des spécialistes du son, Gabriel Dharmoo, André Pappathomas et Elizabeth Lima ont participé à enrichir ces séances en explorant avec les participants diverses manières de s’exprimer, en chantant, frottant, frappant, parlant, murmurant, criant. Le résultat offrait une expérience sonore captivante à l’intérieur de six alcôves installées dans la galerie des Impatients.

Cette exposition nous démontre qu’il est possible de se raconter de multiples manières, avec ou sans les mots et nous sensibilise au langage du son, du corps et de l’espace. Elle nous révèle aussi qu’il n’y a qu’une seule façon d’inventer, ensemble, un monde : l’écoute.
— Les Impatients

 

La collaboration

L’aspect collaboratif s’est développé à toutes les étapes du projet. Le thème de travail initial a par exemple été progressivement abandonné face aux créations qui émergeaient des ateliers. Le montage a lui aussi sollicité les participants qui sont venus y faire des enregistrements sonores, et participer à l’installation de l’exposition.

Le vernissage a rassemblé près de 120 personnes. Les participants ont pu y témoigner de leur expérience. Et l’exposition a eu un tel succès qu’elle a été prolongée pour cinq mois dans la galerie, et pourrait bien partir en itinérance dans d’autres lieux d’exposition au Québec.

TEASER – Je le dis comme je le chante from Les Impatients on Vimeo.

À noter : Les Impatients ont bénéficié du soutien financier du Programme montréalais d’action culturelle pour réaliser le projet.

Autres articles pouvant vous intéresser

Laisser un commentaire

Dites-nous ce que vous en pensez...