La danse bouge à Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles

L’arrondissement de Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles vient d’entamer le projet de médiation culturelle Alors, on danse? qui s’étalera sur trois ans, de concert avec les chorégraphes et les artistes des compagnies Bouge de là, Destins Croisés et PPS Danse. Au travers d’ateliers et de représentations, ce projet permet aux enfants et aux aînés de découvrir la danse contemporaine et de dépasser les a priori qui l’entourent. Cette année, ce sont les enfants de plus de 120 classes d’écoles de l’arrondissement qui ont découvert le spectacle Ô lit! de la compagnie Bouge de là.

025 - O lit_ph SONeill

Bouge de là : à la rencontre des enfants de l’arrondissement

Cette année, les enfants de 122 classes d’écoles primaires allant de la maternelle à la quatrième année ont participé au projet en découvrant le spectacle Ô lit! de la compagnie Bouge de là. La chorégraphe Hélène Langevin y explore quatre moments de l’enfance pendant lesquels bébés, enfants et adolescents font de leur lit le territoire de tous les possibles. Les représentations étaient offertes dans le cadre du programme de diffusion scolaire L’art d’école mis en place depuis plus de quinze ans dans l’arrondissement.

« Pour les enfants, il s’agit bien souvent du premier spectacle auquel ils assistent », explique Julie Jacob, agente culturelle de la maison de la culture Pointe-aux-Trembles. Pour leur donner des clés de compréhension, l’équipe de Rivière-des-PrairiesPointe-aux-Trembles a organisé, en amont des spectacles, une tournée auprès des enseignants des écoles de l’arrondissement. Elle a pu ainsi leur distribuer un cahier pédagogique leur permettant de sensibiliser les enfants aux enjeux de la danse contemporaine.

Par ailleurs, à la suite des représentations, la chorégraphe Hélène Langevin s’est déplacée dans les classes afin d’expliquer aux enfants sa démarche artistique. Dans ses spectacles, elle essaie souvent de faire des liens entre la danse contemporaine et les jeunes en intégrant des situations théâtrales auxquelles les enfants peuvent s’accrocher plus facilement qu’à des images abstraites.

« Après le spectacle, les enfants ont accumulé dans leur corps un bagage visuel. Quand on leur repasse la musique, ils se souviennent des mouvements qui y sont liés », explique Hélène Langevin. Les rencontres permettent alors aux enfants d’aller plus loin en s’appropriant le processus de création du spectacle auquel ils ont assisté. Ils passent de la contemplation au désir d’interprétation.

001 O lit_ph SONeill

Trois ans de rencontres entre les enfants de l’arrondissement et le monde de la danse

Le projet de médiation culturelle Alors, on danse? se poursuit l’an prochain avec 50 classes d’écoles secondaires de l’arrondissement qui découvriront Lien(s) de la compagnie Destins Croisés. En plus des représentations et des ateliers de médiation culturelle organisés dans les écoles, le projet inclura également une série de rencontres avec les artistes dans le cadre d’une résidence de création de la compagnie Destins Croisés à la maison de la culture Pointe-aux-Trembles.

La troisième année, le projet deviendra intergénérationnel, puisque des aînés participeront également aux rencontres avec les artistes et assisteront aux représentations du spectacle Les Chaises de la compagnie PPS Danse.

 

Un projet dans la continuité du Plan d’action en danse

Le projet Alors, on danse? est dans la continuité du travail entamé depuis trois ans par l’arrondissement de Rivière-des-PrairiesPointe-aux-Trembles dans le cadre du Plan d’action en danse mis en place en 2011 par le réseau Accès Culture. Acteur essentiel de la vie culturelle montréalaise, le réseau Accès culture joue un rôle important dans le développement de la danse à Montréal, par son rôle d’accompagnement des publics et de soutien aux résidences de création. Avec le Plan d’action en danse mis en place dans les arrondissements de Rivière-des-PrairiesPointe-aux-Trembles et LaSalle, Accès Culture vise une meilleure diffusion de la danse contemporaine sur tout le territoire montréalais et un meilleur accompagnement des publics afin de favoriser l’appréciation et la compréhension de cet art. Le projet est finaliste du prix Rideau en 2015 dans la catégorie « Partenariat ».

La médiation culturelle a été un élément incontournable de ce Plan d’action en danse dans l’arrondissement de Rivière-des-PrairiesPointe-aux-Trembles. Des activités d’implication citoyenne ont été ajoutées au programme annuel, et des spectacles en danse contemporaine pour le jeune public ont été intégrés au programme. Le plan a eu un impact majeur sur la fréquentation des maisons de la culture de l’arrondissement : elle a augmenté de 300 % en trois ans. Un beau succès pour l’arrondissement et pour la culture.

 

À noter : Le projet bénéficie d’un soutien financier pluriannuel du Programme de médiation culturelle des arrondissements montréalais.

 


Pour aller plus loin…

>> Pour en savoir plus sur le Plan d’action en danse, suivez ce lien.

>> La compagnie de danse Bouge de là a créé en 2010-2011 un projet de médiation culturelle autour de son spectacle L’Atelier, mêlant l’univers de la danse et celui des arts plastiques. Ce projet, qui consistait en une série d’interventions en milieu scolaire, fait partie des six projets qui ont été analysés dans notre étude sur la médiation culturelle à Montréal. Découvrez les résultats de notre étude sur le microsite qui lui est consacrée.

>> Découvrez le spectacle Les Chaises de PPS Danse le 3 mai 2015 dans le cadre de l’événement Québec Danse.

>> Explorez notre dossier spécial sur la danse et la médiation culturelle.

Autres articles pouvant vous intéresser

Laisser un commentaire

Dites-nous ce que vous en pensez...