La Maison Théâtre : les enfants aux premières loges

Parmi les institutions culturelles montréalaises la Maison Théâtre est un véritable précurseur en matière de médiation. Depuis sa fondation en 1982, l’institution a toujours eu à coeur de rejoindre tous les jeunes publics, classes sociales et origines ethniques confondues. Comptant sur l’appui financier de la Ville de Montréal et du ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine (MCCCF) depuis quelques années, la Maison Théâtre pousse toujours plus avant son engagement auprès des familles pour démocratiser le théâtre.

Preuve de son sérieux et de son désir de nourrir une réflexion en amont sur la médiation, la Maison Théâtre a commandé une étude à l’INRS afin de mesurer l’impact de leurs actions culturelles auprès des publics ciblés*.

« L’accès au théâtre, ce n’est pas seulement d’avoir les billets en main et un autobus pour s’y rendre », rappelle Diane Chevalier, directrice des relations avec les publics de la Maison Théâtre. « C’est avant tout d’outiller les jeunes pour qu’ils soient en mesure d’apprécier cette forme d’art un peu en marge de la culture de masse », poursuit-elle.

Avec en tête l’intention de rendre accessible le théâtre à des jeunes qui n’y auraient sans doute pas accès autrement, l’institution a donc mis sur pied trois grands programmes: Découvertes théâtrales, Destination théâtre et Le théâtre devant soi*.

 

Destination théâtre

Entrer en scène
Deux de ces initiatives d’accès au théâtre, Destination théâtre et Découvertes théâtrales, existent depuis plus d’une dizaine d’années. Le premier, conçu pour s’adresser aux familles issues de l’immigration, propose d’abord aux jeunes une petite incursion dans l’univers théâtral à travers des jeux dramatiques effectués en classe. Les parents sont ensuite conviés à un spectacle où leurs enfants présentent sur scène le fruit de leurs apprentissages. «Ce sont ainsi les enfants qui donnent accès à une expression artistique québécoise aux parents, ce qui est très valorisant pour les jeunes. Notre défi, c’est de faire en sorte que les parents allophones apprécient le spectacle, malgré la barrière de la langue et la distance culturelle», explique Madame Chevalier. Dans un deuxième temps, tous sont invités à assister à une des productions théâtrales diffusées à la Maison théâtre.

Quant au projet Découvertes théâtrales, en collaboration avec quatre arrondissements montréalais, il vise avant tout les milieux plus défavorisés. La curiosité des jeunes envers le théâtre est aiguisée à partir d’ateliers truffés de jeux dramatiques. Une trousse est remise à l’enseignant, ce qui lui permet de poursuivre en classe l’initiation au théâtre et de l’intégrer à son contenu pédagogique. Une série de spectacles, dont une sortie en famille, complète cette initiative qui attire chaque année 2 400 jeunes à la Maison Théâtre.

 

Projet Destination théâtre

Aux premières loges des réalités sociales
La Maison Théâtre, située face aux habitations Jeanne-Mance, logements de type HLM, a décidé de s’engager directement pour redynamiser le voisinage. «Ce grand bassin d’environ 800 jeunes en bas de 18 ans était absolument impossible à ignorer!», soutient Diane Chevalier. De ce constat est né un projet intitulé Le théâtre devant soi, qui vise à attirer les jeunes à la Maison Théâtre à l’aide d’outils sociaux et communautaires où s’intègre un point de vue artistique. L’institution offre, par exemple, aux élèves du primaire de l’aide aux devoirs, combinée à des activités théâtrales. Des classes de francisation, dans lesquelles le théâtre sert d’outil pédagogique, sont aussi destinées aux parents, qui s’initient du même coup aux lieux de diffusion de la culture à Montréal.

«Notre champ d’action fait que nous sommes aux premières loges pour assister aux changements sociaux et démographiques de la ville. Le portrait culturel montréalais change peu à peu: la proportion de familles défavorisées grandit dans les milieux ethniques. Parallèlement, les populations immigrantes sont de plus en plus éduquées. Notre public ne cesse de se renouveler et nous nous devons d’évoluer avec lui», termine Madame Chevalier.

** Projets soutenus dans le cadre de l’Entente sur le développement culturel de Montréal.

À consulter : Trois études réalisées par l’INRS pour la Maison Théâtre (PDF)

Autres articles pouvant vous intéresser

Commentaires

2 Commentaires pour “La Maison Théâtre : les enfants aux premières loges”
  1. Anik Dubuc dit :

    Bonjour à vous tous,

    Hier soir, j’ai assisté à la projection du documentaire sur la médiation culturelle, L’artiste, l’oeuvre, le citoyen. Un des projets est Coup de pouce théâtre de la Maison Théâtre. L’extrait de ce projet que l’on peut voir sur You Tube est d’une durée de 6 secondes. Je me demandais où je pourrais trouver l’ensemble du reportage sur ce projet ? Je souhaiterais que nous puissions le verser dans le site web de la Corporation d’habitation Jeanne-Mance, partenaire dans ce projet avec la Maison Théâtre.

    Je vous remercie à l’avance,
    Bonne journée et Bravo pour ce documentaire !

  2. Bonjour Anik,

    Merci pour les bons mots.

    En effet, l’extrait de 6 secondes devrait être remplacé sous peu par le bon extrait. Quant au documentaire en entier, il sera disponible sur le site au début du mois de décembre. Vous pourrez alors l’intégrer dans le site de la Corporation d’habitation Jeanne-Mance.

    Bonne journée à vous aussi.

    L’équipe de médiation culturelle

Laisser un commentaire

Dites-nous ce que vous en pensez...