Mémoire sur la médiation culturelle : 6 recommandations

Dans le cadre de la consultation publique pour le renouvellement de la politique culturelle du Québec, le Groupe de recherche sur la médiation culturelle a produit un mémoire intitulé « Médiation culturelle et hausse du taux de participation à la culture » déposé au ministère de la Culture et des Communications en date du 23 août 2016.

Dans ce mémoire, le Groupe de recherche sur la médiation culturelle (GRMC) souhaite partager sa réflexion sur l’intervention publique en culture avec les membres du comité-conseil et le ministre en recommandant d’allouer, dans le cadre du renouvellement de la Politique culturelle du Québec, plus de ressources aux milieux et aux acteurs de la médiation culturelle. Cette aide accrue, coordonnée entre plusieurs ministères (culture, éducation, santé, travail…) et arrimée à la contribution des partenaires municipaux, institutionnels et associatifs, devrait concourir à hausser le nombre de citoyens actifs culturellement et à mobiliser les intervenants.

Le Groupe de recherche en médiation culturelle propose six recommandations générales non-hiérarchisées, parfois assorties de recommandations spécifiques. Chacune des trois premières s’arrime aux ressorts identifiés de la médiation culturelle dans le schéma de Mulcahy ci-dessous, tandis que les trois autres recommandations sont transversales.

 

Schéma adapté des recherches de Kevin Mulcahy dans son article « La politique culturelle dans le système américain : des dangers de la privatisation », dans Saint-Pierre, Diane et Claudine Audet (dir.), Tendances et défis des politiques culturelles : cas nationaux en perspectives, Québec, INRS, p. 89-128

Schéma adapté des recherches de Kevin Mulcahy dans son article « La politique culturelle dans le système américain : des dangers de la privatisation », dans Saint-Pierre, Diane et Claudine Audet (dir.), Tendances et défis des politiques culturelles : cas nationaux en perspectives, Québec, INRS, p. 89-128

Recommandations liées aux ressorts des politiques publiques de la culture :

♦ Recommandation 1 – Généraliser l’éducation artistique (l’art à l’école) // Politiques éducatives
♦ Recommandation 2 – Mieux soutenir l’interprétation dans les institutions culturelles en octroyant des ressources financières ciblées et en favorisant la consolidation de formations collégiales et universitaires // Politiques culturelles
♦ Recommandation 3 – Appuyer plus largement le travail d’animation qui conduit à un accès aux ressources collectives (incluant dialogue interculturel) // Politiques de l’immigration et de la diversité

Recommandations transversales :

♦ Recommandation 4 – Développer l’accompagnement en ce qui a trait à la culture numérique
♦ Recommandation 5 – Recourir à des processus d’évaluation adaptés
♦ Recommandation 6 – Associer étroitement des artistes aux activités de médiation culturelle

 


 

« C’est en se déployant sur le triple plan d’une éducation artistique, exigeant du milieu scolaire qu’il fasse une plus grande place à la formation au sensible, une éducation populaire, nécessitant un appui plus soutenu du gouvernement aux démarches d’apprentissage informelles par lesquelles des citoyens mènent collectivement des actions qui suscitent une critique de leurs conditions de vie ou de travail, et une éducation à l’environnement, susceptible de conduire la population à réduire significativement son empreinte écologique, que la médiation culturelle, intégrée à part entière dans la nouvelle Politique culturelle, pourra le mieux répondre aux problèmes auxquels se confronte aujourd’hui la société québécoise. »
(Extrait du mémoire)

 

♦ Responsables pour la rédaction de ce mémoire :
Louise Julien, Professeure associée, département d’Éducation et formation spécialisées de l’UQAM
Jean-Marie Lafortune, Professeur, département de Communication sociale et publique de l’UQAM
Anne Nadeau, Doctorante, programme en Études et pratiques des arts de l’UQAM et médiatrice culturelle

♦ Téléchargez le mémoire « Médiation culturelle et hausse du taux de participation à la culture ».

 


 

L’équipe de Médiation culturelle de la Ville de Montréal est un membre actif du Groupe de recherche sur la médiation culturelle depuis 2008.

En savoir plus sur les activités du Groupe de recherche sur la médiation culturelle >>

 

 

Autres articles pouvant vous intéresser

Laisser un commentaire

Dites-nous ce que vous en pensez...