Le cinéma québécois vient dans la rue avec Québec Cinéma

photo_3_2

Le cinéma québécois dans la rue est né d’un constat : alors que les jeunes s’expriment spontanément de manière créative au travers de projets d’artisanat ou de graffitis, l’accès à la culture est souvent relégué à l’arrière-plan pour eux. Pourtant, la culture n’est pas un luxe. C’est un ingrédient essentiel au développement de notre identité et de notre regard sur le monde. Québec Cinéma et Dans la rue ont donc décidé de s’allier pour changer les choses. Pour la deuxième année consécutive, ils offrent le projet Le cinéma québécois dans la rue qui vise à mieux faire connaître et comprendre le cinéma québécois aux jeunes de la rue en leur proposant des ateliers sur le cinéma et des projections de courts métrages, de documentaires, de fictions et d’animations. Depuis le début de ce projet, déjà 3 ateliers et 21 films ont été présentés, parmi lesquels Tu dors Nicole, en présence de Stéphane Lafleur avec qui les jeunes ont eu le plaisir de discuter après la projection du film.

 

Le cinéma québécois en classe

Environ une fois par mois durant l’année scolaire, Québec Cinéma se rend à l’école Emmett Johns pour proposer aux jeunes un atelier de sensibilisation au cinéma québécois. Depuis 1997, l’école Emmett Johns offre aux jeunes de la rue des cours de niveau secondaire en adaptant les méthodes d’enseignement à leurs besoins.

Dans le cadre du projet Le cinéma québécois dans la rue, les ateliers sont conçus de manière à permettre aux jeunes non seulement de découvrir le cinéma québécois et de développer un sens critique, mais aussi de reprendre confiance en eux, en sollicitant la créativité et l’expression de chacun. Pour cela, l’équipe s’adapte régulièrement aux désirs qu’expriment les jeunes. Ainsi, le premier atelier – un panorama des techniques d’animation – a été très apprécié par les jeunes qui ont demandé de pouvoir mettre en application les notions enseignées dans des ateliers pratiques. À la suite de quoi, ils ont rencontré le réalisateur de documentaire Sebastien Rist avec qui ils ont réalisé un court métrage de deux minutes. Les jeunes ont scénarisé le film, préparé les questions, réalisé les entrevues, et fait la caméra et le son.

bondieu2

Crédit: Québec Cinéma

 

Le cinéma québécois dans le Centre de jour

Afin de sensibiliser tous les jeunes qui fréquentent le Centre de jour de l’organisme Dans la rue, Québec Cinéma offre également tous les deux mois une projection de films dans la cafétéria du centre. Ouverte à tous, cette projection commentée permet aux jeunes d’avoir un aperçu de la production cinématographique québécoise tout en suscitant la discussion sur des sujets d’actualité.

Le principal défi de ce type de projet est d’établir une programmation qui sache plaire aux jeunes fréquentant le Centre de jour de l’organisme. Les films comiques ou les films absurdes permettent aux jeunes de sortir de leur réalité quotidienne, mais ces derniers aiment aussi découvrir des films qui traitent des enjeux qui les touchent. Chacune des présentations suscite des questions et des discussions. Les jeunes sont curieux, ils veulent s’impliquer dans le projet et plusieurs assistent régulièrement aux activités. Pour certains, les présentations sont d’ailleurs l’occasion de partager leur propre travail cinématographique.

[vimeo width= »600″ height= »400″]https://vimeo.com/92254750[/vimeo]

Blobby de Laura Stewart a été présenté lors d’une projection sur le film d’animation. 

L’autre défi est de créer un environnement qui soit propice aux échanges : un lieu de confiance dans lequel les jeunes ne se sentent pas intimidés pour prendre la parole. Ainsi, au fil des séances, Québec Cinéma s’est rendu compte que la cafétéria était un espace trop ouvert pour que les participants puissent rester concentrés. Une partie de la pièce a donc été isolée. Les résultats ont immédiatement été extrêmement positifs sur la participation des jeunes.

Québec Cinéma et Dans la rue continueront donc dans cette voie cet hiver en offrant aux jeunes de la rue une nouvelle série d’ateliers et de projections.

fullsizerender5

Crédit : Québec Cinéma

 

À noter : Le projet Le cinéma québécois dans la rue a bénéficié du soutien financier du du Programme de partenariat, culture et communauté .

 

En savoir plus

>> Découvrez toutes les activités offertes par Québec Cinéma

>> Découvrez notre dossier spécial sur la médiation culturelle dans les arts médiatiques et le cinéma­.

 

Autres articles pouvant vous intéresser

Laisser un commentaire

Dites-nous ce que vous en pensez...