Les cartographies collectives de Suzanne Joos

Crédit: Suzanne Joos

Cet été, le Centre culturel et communautaire Henri-Lemieux présente Territoires réinventés : cartographies non-cartésiennes de Suzanne Joos. Cette exposition rassemble des cartes de Montréal construites de toutes pièces à partir de la mémoire personnelle et de l’imaginaire de l’artiste.

En diapason avec cette exposition, Suzanne Joos a proposé pendant tout le mois de juillet une œuvre collective en extérieur portant sur l’exploration de la cartographie personnelle. Les passants et passantes du parc des Rapides étaient invités à ajouter leur trajet sur une grande carte en papier vellum qui recouvrait la carte originelle de l’arrondissement de Lasalle. À l’aide de tampons encreurs, d’autocollants, de crayons de couleur, d’aquarelle et de photos de vagues prises par l’artiste aux abords du canal, les participants et participantes ont été encouragés à recréer leurs divers parcours en faisant appel à leur imaginaire. Enfants, adolescents, coureurs, personnes âgées, flâneurs et voyageurs, tous et toutes ont pu y archiver leur cartographie personnelle.

Chaque fois que le papier vellum était complètement recouvert, Suzanne Joos collait une nouvelle feuille sur les anciennes. Suivant le principe de l’accumulation, cette technique a permis d’inspirer les nouveaux participants, mais aussi de donner plusieurs couches de sens à cette cartographie poétique. Les multiples interventions ont formé une superposition de feuilles colorées, investies de formes abstraites et de photomontages manuels, à l’image, finalement, des gens du quartier.

Crédit: Suzanne Joos

En plus des passants qui étaient invités à participer à l’œuvre pendant les journées de résidence de l’artiste, les cartes ont également été investies à deux moments par des groupes communautaires de l’arrondissement : l’Association des Artistes de Lasalle et le camp de jour de la Corporation L’Espoir, destiné aux personnes présentant une déficience intellectuelle.

Au bout du processus, l’artiste a entrepris la deuxième phase du projet, consistant à sélectionner des fragments de cartographies qui rendent compte de cette collaboration entre elle et les gens de ville Lasalle. En passant de la cartographie subjective à la cartographie collective, le collage de Suzanne Joos révèle le caractère intergénérationnel, interculturel et interpersonnel de cette œuvre dont le sens réside surtout dans la rencontre et dans l’expérience.


Dans le cadre de son stage, AUDRÉE-JADE RAVARY fait une tournée estivale des activités de médiation culturelle dans plusieurs quartiers de Montréal pour en ramener des photographies et des réflexions que nous posterons régulièrement sur le site, ainsi que sur les médias sociaux.  
 Audrée-Jade est finissante au baccalauréat en histoire de l’art et à la concentration en études féministes à l’Université du Québec à Montréal. Son intérêt et son souci pour les questions d’inclusion, de démocratisation et d’éducation dans le milieu de l’art guident ses travaux et projets. Avec une lunette féministe, et le désir de donner une voix aux personnes et aux groupes sociaux sous représentés dans les récits de l’histoire de l’art!

 

Informations

Suzanne Joos – Territoires réinventés : cartographies non-cartésiennes
Du 8 juin au 11 août 2017 au Centre culturel et communautaire Henri Lemieux, Arrondissement LaSalle.

L’exposition est présentée dans le cadre de l’événement Un million d’horizons du réseau Accès culture pour souligner le 375e anniversaire de Montréal.

Commissaire invitée : Nathalie Bachand

Le projet bénéficie du soutien du ministère de la culture et de la Ville de Montréal dans le cadre de l’Entente sur le développement culturel de Montréal.

 

En savoir plus

♦ Notre collaboratrice Marie-Ève Leclerc-Parker vous parle de l’exposition de Suzanne Joos sur notre blogue.

♦ Découvrez les autres activités offertes pendant l’événement  Un million d’horizons du réseau Accès culture pour souligner le 375e anniversaire de Montréal.

 

Autres articles pouvant vous intéresser

Laisser un commentaire

Dites-nous ce que vous en pensez...