Merci Pierre-Paul Savoie !

« LA DANSE EST UN MOYEN D’EXPRESSION QUI EST NON VERBAL, POÉTIQUE ET IMAGINATIF.
ELLE NOUS FAIT VOYAGER DANS L’ESPRIT ET DANS L’ÂME. »
— 
PIERRE-PAUL SAVOIE

C’est avec une immense tristesse que nous avons appris le décès de Pierre-Paul Savoie. C’était un artiste d’une grande générosité qui s’est beaucoup engagé pour rendre la danse contemporaine plus accessible.

 

PPS Danse | Les chaises – Atelier Module 1 (La TOHU) – Avril 2013 from PPS Danse on Vimeo.

 

Chorégraphe, interprète et metteur en scène, Pierre-Paul Savoie avait fondé la compagnie PPS Danse en 1989 avec laquelle il avait choisi de mettre les notions de rencontre et de partage au cœur de ses créations chorégraphiques. La participation d’autrui, au travers de collaborations ou d’ateliers de médiation culturelle, était l’ingrédient secret des œuvres de son répertoire : Diasporama, Contes pour enfants pas sages, Danse Lhasa Danse, Les Chaises, Le Trésor ou Bagne­-recréation se sont construites autour d’un processus fait de rencontres et de jeux.

Pierre-Paul Savoie a fait ses premiers pas en formant un duo avec Jeff Hall, avec qui il a créé en 1989 la compagnie PPS Danse. Leur pièce Bagne avait été repris en 2015 pour le 25e anniversaire de la compagnie. Les collaborations marquantes ont jalonné ses créations, avec des artistes comme Luc Plamondon, Claude Poissant, Michel Lemieux ou Victor Pilon. Sa polyvalence lui a permis de travailler pour la scène, le cinéma et la télévision, en travaillant souvent avec de grandes institutions théâtrales, musicales et du cirque.

Au fil de sa carrière, Pierre-Paul Savoie s’est particulièrement engagé dans l’éveil des nouvelles générations à la danse contemporaine. Devenue indispensable dans son processus de création, la médiation culturelle s’arrimait à toutes les étapes du cycle de création, de production et de diffusion de ses œuvres. Dans ses projets, il est souvent allé à la rencontre des enfants, en misant sur l’éveil de leur curiosité et de leur plaisir, et sur l’enseignement de leur regard critique. « La liberté qu’il y a trouvée ne s’est accommodée d’aucun compromis envers ce public exigeant. Les enfants ont été pour lui une réelle source d’inspiration », comme le rappelle l’équipe de PPS Danse dans le communiqué qu’elle a diffusé hier sur le site de la compagnie.

En 2015, Pierre-Paul Savoie a reçu le Prix de l’action culturelle de la ville de Montréal pour Les chaises, de l’idée à la création, un projet intergénérationnel qui a permis à plus de 300 enfants et aîné.e.s d’entrer dans le processus de création de la pièce Les Chaises.

Pierre-Paul Savoie s’est engagé pleinement à la défense, à la promotion et aux conditions de pratique du milieu de la danse, notamment au sein du Regroupement québécois de la danse (RQD) où il a occupé la présidence entre 1999 et 2004. Son engagement à la diffusion de la danse a été salué en 2004 par le Prix Attitude décerné par le ROSEQ (Réseau de diffuseurs de l’Est du Québec). En 2008, le prix Hommage RIDEAU lui a été attribué pour sa contribution au développement de la danse au Québec.

L’équipe de médiation culturelle de la Ville de Montréal tient à offrir toutes ses condoléances à sa famille,à ses proches, au milieu de la danse et au public qui l’a connu à travers ses oeuvres.

 

Autres articles pouvant vous intéresser

Laisser un commentaire

Dites-nous ce que vous en pensez...