Labyrinthe artistique

Qui ? Péristyle Nomade
Quoi ? Un parcours de découvertes artistiques dans les rues et ruelles du quartier Centre-Sud

Péristyle Nomade : une compagnie engagée dans son quartier

Fondé en 2000 par Catherine Lalonde, le Péristyle Nomade a débuté sous la forme d’une troupe de théâtre expérimental. En 2006, l’organisation prend un nouvel essor et redéfinit son mandat afin de s’ouvrir davantage sur le quartier qui l’héberge, le Centre-Sud. Cette année-là, le Péristyle Nomade est officiellement reconnu en tant que compagnie artistique à but non lucratif.

Le Centre-Sud est un ancien quartier ouvrier. Sa population a longtemps souffert d’exclusion et de pauvreté. Depuis les dernières années, un certain renouveau s’installe dans le quartier. Une communauté, constituée d’artistes, d’étudiants, de jeunes familles et d’immigrants, envahit le secteur.  Le quartier se transforme et revêt un nouveau visage, celui d’une population multiculturelle et dynamique. Péristyle Nomade participe à cette vague de fraîcheur en proposant de nouveaux processus de créations. L’organisation tente de rejoindre les différents acteurs socio-culturels par des approches innovatrices, comme la médiation culturelle, et par l’implication de partenaires du quartier. La compagnie souhaite ancrer la tenue d’événements et de projets artistiques récurrents dans les mœurs du quartier. Les projets du Péristyle se présentent sous trois volets :

  • les interventions in situ;
  • les événements artistiques et parcours urbains;
  • les projets relationnels avec la communauté.

Labyrinthe artistique : une nouvelle façon de visiter le quartier Centre-Sud

Labyrinthe artistique se définit comme un parcours de découvertes artistiques dans les rues et ruelles du Centre-Sud. Le trajet combine des ateliers thématiques, des marches exploratoires et des créations collectives, ponctué par une série d’installations et de performances.  Tout au long du projet, l’emphase est mise sur le partage de connaissances entre l’artiste et le citoyen. Les résidents sont appelés à assister à toutes les étapes, de la production à la diffusion. Lors des ateliers thématiques, des rencontres avec des historiens de l’art et des artistes locaux sont organisées. Par la suite, les participants sont invités à découvrir les différentes œuvres publiques qui composent le paysage du quartier ainsi qu’à créer leurs propres œuvres d’embellissement.

Labyrinthe artistique: une nouvelle façon de visiter le quartier Centre-Sud

Source : www.peristylenomade.org

Des créations, inspirées par les propositions citoyennes, sont également léguées par les artistes du Péristyle Nomade. Le parcours est ensuite proposé dans le cadre de la programmation de l’Écho d’un fleuve. Le processus du Labyrinthe artistique devrait culminer par la publication d’un livret réalisé par les citoyens.

Les effets de la médiation culturelle

Pendant trois ans, nous avons suivi six organismes culturels afin d’observer les réels effets de la médiation culturelle sur les participants, sur les organismes culturels sur les partenaires, ainsi que sur les artistes et les médiateurs. Labyrinthe artistique faisait partie des projets que nous avons suivis. Découvrez les résultats de notre étude sur notre microsite: etude.montreal.mediationculturelle.org .

Pour aller plus loin

>> Des extraits vidéo sur les divers projets de Péristyle Nomade.

>> Suivre la page Twitter du quartier Centre-Sud.

>> Labyrinthe artistique bénéficie du soutien financier de la ville de Montréal et du MCCCF dans le cadre du Programme montréalais d’action culturelle.

Autres articles pouvant vous intéresser

Commentaires

1 Commentaire pour “Labyrinthe artistique”

Trackbacks

Check out what others are saying about this post...
  1. […] Transmetteurs culturels de Sept-Îles, l’Institut culturel Avataq au Nunavik. De Montréal: Péristyle nomade, Agir par l’imaginaire, Si l’art public m’était conté, le Musée en partage du […]



Laisser un commentaire

Dites-nous ce que vous en pensez...