Se faire du cinéma

De nombreux projets de médiation culturelle impliquent le recours au cinéma, à la vidéo et aux plateformes numériques. Ils intègrent dans leur démarche des projections de films et des réalisations de courts-métrages qui permettent aux participants de découvrir d’autres visions du monde et même d’interagir avec la société. Le cinéma devient alors un outil pour stimuler la réflexion, la rencontre et la création.

Certaines propositions s’articulent entièrement autour du cinéma dans un contexte social précis. C’est le cas des projets Le cinéma dans la rue de la fondation Québec Cinéma et De la rue à votre écran de Funambules médias qui s’adressent directement aux personnes qui ont connu ou connaissent l’itinérance. Au travers de projections de films et d’ateliers de création, ces projets permettent aux participants d’avoir un meilleur accès à la culture et de prendre la parole avec une caméra. C’est aussi le cas du projet Sans cell, trop cruel, un webdocumentaire coréalisé par les RIDM et par un groupe d’élèves de l’école secondaire Jeanne-Mance. D’autres projets utilisent la vidéo dans une démarche de création multidisciplinaire, comme avec Cabinets de curiosités de l’agence TOPO. Dans ce projet, photographies et vidéos ont permis d’archiver la démarche et les créations des artistes participants afin de réaliser une exposition en ligne dont le public peut faire l’expérience sur les plateformes numériques.

 

fullsizerender5

 

Avec Le cinéma québécois dans la rue, Québec Cinéma et l’organisme Dans la rue ont déjà offert 3 ateliers sur le cinéma et 21 projections de films aux jeunes de la rue pour leur permettre de mieux faire connaître et comprendre le cinéma québécois. En savoir plus >>

 

 

©FunambulesMédias

 

De la rue à votre écran : Funambules Médias, en partenariat avec La Maison du Père et l’Accueil Bonneau, propose aux personnes ayant connu l’itinérance des projections et des activités de médiation inspirées de la formule conviviale du festival Cinéma sous les étoiles. En savoir plus >>

 

 

Capture d’écran 2015-10-07 à 21.11.27

 

Cabinets de curiosités est le résultat d’un projet de médiation multidisciplinaire entrepris par l’Agence TOPO avec le Centre Wellington, un organisme qui offre des services de réadaptation et de soutien aux personnes atteintes d’un trouble de santé mentale dans l’arrondissement de Verdun. En savoir plus >>

 

 

ville-de-montreal-photo03

Sans cell, trop cruel est un projet de webdocumentaire proposé par les RIDM. Il a été conçu et coréalisé par Marie-Claude Fournier et par un groupe d’élèves de l’école secondaire Jeanne-Mance. En savoir plus >>

 

 

Autres articles pouvant vous intéresser

Laisser un commentaire

Dites-nous ce que vous en pensez...