Entends-tu ce que je vis? Des nouveaux résidents parlent de ce que l’art leur apporte.

Résonances est un projet d’installations photographiques et de capsules sonores réalisé avec l’aide d’Audiotopie dans le cadre du plan de médiation culturelle de l’arrondissement de Ville-Marie. Il présente 12 portraits de nouveaux résidents de l’arrondissement. Chaque portrait est accompagné d’une capsule sonore que vous pouvez écouter à partir du lien web audiotopie.com/resonances. Les participant.e.s y témoignent de leur vision de l’art en partant de l’expérience personnelle qu’ils en font.

 

Que cherche-t-on à travers l’art? Que nous apporte-t-il?

Par le biais de rencontres et d’ateliers, les artistes d’Audiotopie ont accompagné les participant.e.s dans l’élaboration de leur capsule afin qu’ils s’approprient la création et la scénarisation de leur « autoportrait ». Après une première rencontre individuelle pour briser la glace, chacun s’est lancé dans son enquête personnelle pour explorer sa relation avec l’art. Des exercices les ont guidés dans leur parcours : trouver un objet qui les représente, prendre des photos en lien avec les propos tenus lors du premier entretien, réfléchir à des questions précises comme : « Si j’étais une œuvre d’art, laquelle serais-je ?».

«Ce processus de création s’inspire de l’art social ou art communautaire.  C’est une collaboration qui crée un pont entre les citoyen(e)s et les artistes professionnels pour faire une œuvre collective. Tout le monde contribue à la création et le sujet de l’œuvre participe au portrait que l’on fait de lui-même en faisant des choix esthétiques à plusieurs reprises. C’est ainsi que les participants ont pu rester engagés dans le processus créatif pendant le  processus et que le résultat varie beaucoup d’une capsule à l’autre. »
— Maryse Bouchard, Arrondissement de Ville-Marie

 

Les participant.e.s ont appris des techniques d’écriture pour construire leur scénario et pour monter leur entrevue. Ils ont également créé des ambiances sonores pour habiller leur capsule. Ils ont utilisé tous ces outils pour réaliser, une étape à la fois, un portrait personnel de la manière dont l’art tisse des liens avec leur vie.

 

26 rencontres individuelles, 46 ateliers individuels, 2 ateliers d’écriture en groupe. 12 participants et 5 artistes impliqués

Le projet a été réalisé avec 12 participants du quartier. Ils ont été recrutés avec l’aide des organismes artistiques et communautaires des trois secteurs de l’arrondissement. Daniel, Jacqueline, Farzaneh, Mandy, Laurie-Anne, Olivia, Méralie, Audrey, Jean-Yves, Amir, Claudia et Véronique ont raconté leur rapport à l’art en utilisant la photographie et le son. Les douze capsules sont à leur image. Chacune souligne la manière unique dont l’art nous rencontre, et les traces qu’il laisse sur notre sensibilité. L’un y trouve du réconfort, l’autre s’y perd avec délectation. L’une cherche à se rencontrer, l’autre à y rencontrer les autres, pour développer une plus grande empathie à leur égard.

Il en ressort une variété fascinante qui suscite la réflexion chez le spectateur. On se demande: « Et moi, pourquoi  vais-je vers l’art et qu’est-ce que j’en retire? »
— Maryse Bouchard, Arrondissement de Ville-Marie

 

Découvrez leurs capsules sonores : des portraits fascinants, et d’un grand professionnalisme!

Outre les capsules sonores, les photo-montages ont été exposés au Square Cabot et à la maison de la culture Frontenac dans le hall d’entrée.  Les capsules sont en consultation sur le lien web www.audiotopie.com/resonances

À noter : Ce projet a bénéficié du soutien financier de l’Entente sur le développement culturel de Montréal intervenue entre la Ville de Montréal et le ministère de la Culture et des Communications du Québec.

 

Crédits :

Réalisation : Audiotopie
Composition : Simone D’Ambrosio
Photographie, montage photo et graphisme : Mélanie Ladouceur
Photos du vernissage: Claudia Chan Task et Olivia

 

Autres articles pouvant vous intéresser

Laisser un commentaire

Dites-nous ce que vous en pensez...