Un chœur de citoyens au théâtre avec Espace Libre

Camillien Houde, le p’tit gars de Sainte-Marie est le troisième spectacle de quartier d’Espace Libre, présenté dans le cadre des célébrations officielles du 375e anniversaire de Montréal, en coproduction avec le NTE et en collaboration avec Voies culturelles des Faubourgs.

Après Pôle Sud (documentaires scéniques) d’Anaïs Barbeau-Lavalette et Émile Proulx-Cloutier qui offrait une proposition originale de documentaire théâtral avec huit citoyens présents tous les soirs sur scène, et Album de finissants d’Anne Sophie Rouleau et Michelle Parent, dans lequel 60 jeunes du quartiers accompagnaient les cinq acteurs professionnels,  Camillien Houde, le p’tit gars de Sainte-Marie a intégré cette fois au spectacle un chœur de 20 citoyens de Sainte-Marie formés aux rudiments du métier d’acteur lors d’ateliers préparatoires.

Les ateliers, tenus pendant un an et demi, couvraient quatre types d’activités : des ateliers d’improvisation afin d’aider les participants à développer leur présence sur scène et leur confiance en eux,  des ateliers mouvement et voix pour préparer le corps au travail scénique, des ateliers de jeu de mise en scène pour bâtir la distribution officielle et initier les participants au décor, et des ateliers de répétitions intensives pour les figurants qui ont donné les représentations. En tout, ce sont pas moins de 150 personnes du quartier qui ont participé aux activités offertes. Pour atteindre autant de personnes, le théâtre a bénéficié de l’implication d’écoles, d’organismes jeunesse, de bibliothèques ainsi que de nombreux organismes communautaires de l’arrondissement. Cette grande implication confirme l’importance de tisser des liens entre les organismes culturels et les citoyens de leurs quartiers.

 

« Je soulignerai le travail colossal accompli par les citoyens qui ont participé à l’aventure. Pour assurer l’excellence du spectacle, il leur a été demandé de travailler comme des acteurs professionnels ; ce qu’ils ont fait avec une patience et un dévouement exemplaires. Le reste de la distribution a fait preuve des mêmes qualités en les aidant à répéter et à s’intégrer au spectacle. Jamais il n’y a eu, au long de ce processus, de séparation entre les professionnels et les amateurs. »
— Geoffrey Gaquère, directeur artistique et codirecteur général d’Espace Libre

 

Les représentations ont été un énorme succès. Environ 160 personnes se sont présentées 10 soirs de suite pour assister au spectacle. Ce dernier se terminait dans le Parc des Faubourgs avec un banquet préparé par le restaurant Le Petit Extra, animé par les musiciens de la Fanfare Pourpour et des Royal Pickles, le tout se concluant par un spectacle de feu de la compagnie circassienne Carmagnole.

 

***

À noter : Le Théâtre Espace Libre a bénéficié du soutien financier du Programme Partenariat culture et communauté pour réaliser ce projet.

 

 

 

Autres articles pouvant vous intéresser

Laisser un commentaire

Dites-nous ce que vous en pensez...