100 Heures CHRONO pour réaliser un court-métrage

«100 Heures CHRONO», c’est un projet de médiation culturelle mis en place par Vues d’Afrique, avec Initiative Taling Dialo et plusieurs centres communautaires, qui a permis à une vingtaine de jeunes de 13 à 25 ans d’être guidés par des professionnels du cinéma pour réaliser un court-métrage en quatre jours chrono.  Pour l’édition 2018, le thème choisi était MA VILLE EN VERT.

Dans un premier temps, les coordonnateurs d’Initiative Taling Dialo, se sont rendus dans différents centres communautaires et centres pour la jeunesse pour rencontrer les représentants et recruter des participants. Ils ont offert un atelier d’initiation aux techniques de l’audiovisuel aux jeunes.

Par la suite, les 23 participants étaient répartis en quatre équipes coordonnées par les cinéastes Giulia Frati, Josué Bertolino, Marie Cecile Dietlin et Kevin Duverglas. Ils se sont tous lancé dans un grand brainstorming avant d’entamer leurs 100 heures de tournage et de réalisation. Les jeunes étaient guidés par les professionnels, mais ils étaient entièrement libres de leur sujet, de la forme qu’ils donnaient à leur court-métrage, et du point de vue à adopter. Ils ont également bénéficié de per diem, comme de vrais professionnels, pour faire face aux coûts de tournage et aux imprévus.

Le 9 avril, tous les courts-métrages de six minutes maximum étaient en ligne à 22 heures! Ils ont été présentés aux proches lors d’une projection privée au Collège Dawson, puis ont été diffusés à l’occasion du 34e Festival de cinéma Vues d’Afrique. Deux des courts-métrages y ont reçu un prix : une classe de maître avec Bachir Bensaddeck, professionnel de l’audiovisuel! Les autres ont reçu des billets pour les séances de leur choix du Festival.

 

Cette œuvre a été rendue possible grâce au Programme de partenariat, culture et communauté de la Ville de Montréal dans le cadre de l’ Entente sur le développement culturel de Montréal et du Plan numérique du Québec.

 

Autres articles pouvant vous intéresser

Laisser un commentaire

Dites-nous ce que vous en pensez...