23 PROJETS DE MÉDIATION CULTURELLE : DES CRÉATIONS ARTISTIQUES AVEC VOUS POUR LE 375E!

UN MILLION D’HORIZONS (1 X 19 = 1 000 000)
DES PROJETS DE MÉDIATION CULTURELLE DANS TOUS LES ARRONDISSEMENTS !

En plus des activités grand public, tous les lieux de diffusion et plus d’une vingtaine d’artistes accompagneront leurs expositions par des activités de médiation culturelle offertes à des publics spécifiques pour faciliter l’accès à la culture et provoquer des échanges culturels inclusifs. Ainsi, des projets pour des publics de tous âges se dérouleront tout au long de l’été 2017 dans tous les coins de Montréal : avec les camps de jour, les résidences pour aîné.e.s, des écoles, des partenaires communautaires, des CPE, des publics adultes et des familles. Ces centaines de participants découvriront des démarches et des artistes professionnels à travers des rencontres originales, des parcours, de la cocréation ou encore des ateliers, autour du jeu de l¹oie, de l¹Expo 67, de l¹utopie architecturale, des techniques picturales et même sur la «religion» du hockey au Québec. Les enjeux de la vidéo surveillance et de l’aménagement durable des quartiers seront discutés, des cartographies d’espaces verts sauvages et des cartographies ré-inventées permettront aux citoyens montréalais de s¹approprier leur ville. Pour que cet événement nous permette de découvrir, de réfléchir, d¹interagir et d¹imaginer ensemble le futur de notre ville ! Soyez à l’affût et surveillez les résultats de ces rencontres créatives inédites.

 


«1000 horizons» à la Maison de la culture Ahuntic–Cartierville
Arrondissement d’Ahuntsic–CartierVille

Cet été, les jeunes des camps de jour explorent un nouveau parcours amusant et innovant associé aux installations Le jeu de l’oie de Caroline Gagné et Patrice Coulombe, et Memorsion de Manuel Chantre. Un atelier de 75 minutes qui explore le mouvement, et sa représentation sonore et picturale par le jeu !
Les participants découvrent des techniques nouvelles et anciennes en créant des œuvres visuelles et sonores aux moyens d’acétates, de projections et d’objets sonores. Origami et jeux au sol complètent ce parcours. De plus, chaque participant prend part à une œuvre collective où il immortalise son passage à la maison de la culture!

 

 

«La ville, une île en chantier»  à la Maison de la culture de Notre-Dame-de-Grâce
ARRONDISSEMENT CÔTE-DES-NEIGES–NOTRE-DAME-DE-GRÂCE

Des ateliers axés sur l’architecture sont offerts en relation avec les expositions de Sabrina Ratté, Marie-Douce Saint-Jacques et Mathieu Latulippe, grâce au partenariat de tous les organismes du quartier. Allant de l’utopie paradisiaque des maquettes de Latulippe aux architectures flambloyantes de Marie-Douce Saint-Jacques, les jeunes, les familles et les groupes communautaires sont invités à réfléchir à l’impact de l’architecture sur notre milieu de vie, à l’importance de notre environnement sur notre qualité de vie. Collages et dessins sont à l’honneur dans ces ateliers pratiques où tout devient possible.

 

 

 
 «IR-RÉEL» au Centre culturel de Notre-Dame-de-Grâce
ARRONDISSEMENT CÔTE-DES-NEIGES–NOTRE-DAME-DE-GRÂCE

Pendant tout l’été, les enfants de 3 à 6 ans, les familles et les participants de groupes communautaires découvrent la démarche de Pascal Dufaux, dans son exposition Réflexions scopiques. Une réflexion sur le principe de la vidéo surveillance leur est proposée. Puis, à l’instar de Pascal Dufaux lui même inspiré de Calder, les participants créent un mobile urbain. L’activité est développée grâce au partenariat de tous les organismes du quartier.

 

 

 

«Post Blue Bonnets» à la Maison de la culture de Côte-des-Neiges
ARRONDISSEMENT CÔTE-DES-NEIGES–NOTRE-DAME-DE-GRÂCE

Axé sur le développement et l’aménagement durable des quartiers en lien avec l’exposition de Virginie Laganière et Jean Maxime Dufresne, le projet Post Olympique permet aux enfants de 3 à 6 ans, aux familles et aux participants de groupes communautaires de réfléchir aux fonctions d’un quartier, à ses composantes et à l’impact des choix urbanistiques sur la qualité de vie citoyenne. L’activité est développée grâce au partenariat de tous les organismes du quartier.

 

 

 

«Cartographie ré-imaginée » à la Bibliothèque Saul-Bellow
ARRONDISSEMENT DE LACHINE

CARTOGRAPHIE RÉIMAGINÉE est un projet participatif de cartographie urbaine. Le public est invité à y contribuer en soumettant, via un site web, des espaces verts non répertoriés. Tout en identifiant ces lieux non-officiels de nature « sauvage » à même la ville, les participants sont également invités à partager la signification que représentent pour eux ces espaces. Se déploie ainsi une certaine carte de la ville, à travers les récits et souvenirs rattachés à ces lieux. S’ajoute à cela une série d’activités extérieures telles que promenades et parcours d’espaces verts ; la projection du film Green Dream de Maia Iotzova ; des ateliers ; ainsi qu’une exposition venant compléter ce projet multiforme. Les jeunes des camps de jour découvrent la démarche qui a guidé les artistes Dominique Ferraton & Maia Iotzova pour leur exposition Cartographie réimaginée. Ils sont invités à enrichir la carte géographique des espaces verts sauvages de Montréal, à travers photos, dessins, témoignages et visites guidées. Les activités exploratoires hors-les-murs menent à la création d’une exposition collective à la bibliothèque.

 

«Territoire réinvetés: Cartographies non cartésiennes » au Centre culturel et communautaire Henri-Lemieux
ARRONDISSEMENT DE LASALLE

L’artiste Suzanne Joos crée une oeuvre collective en extérieur portant sur l’exploration de la cartographie personnelle. Les jeunes des camps de jour, les participants d’organismes communautaires du quartier, mais aussi les passants sont invités à participer aux activités nomades offertes au parc des rapides, aux abords de la piste cyclable, pendant les journées de résidence de l’artiste.

 

 

 

«Une île, une école = 24 horizons » à la Maison de la culture du Plateau-Mont-Royal
ARRONDISSEMENT DU PLATEAU-MONT-ROYAL

Les élèves d’une classe de l’école secondaire Jeanne-Mance participent à des ateliers de création avec les artistes Sandra Lachance et Jonathan Villeneuve. Avec  la médiatrice Julie Legault, ils présentent leur travail dans une exposition photographique en lien avec l’exposition Distances : latences du 375e de la maison de la culture du Plateau-Mont-Royal.

 

 

 

 

«Lettres d’amour aux arbres centenaires de Montréal » avec le collectif Verdure
ARRONDISSEMENT LE SUD-OUEST

De mars à juin, des écoles et résidences pour aînés du quartier sont jumelées à des arbres centenaires et vivent des rencontres autour d’ateliers d’écriture et d’art textile avec le Collectif Verdure (Bertrand Laverdure, Éric Théoret, Patsy Van Roost). Les jeunes des écoles Coeur-Immaculé-de-Marie, De la Petite Bourgogne, Jeanne-Leber et Saint-Zotique sont sensibilisés autant à la nature qu’à la poésie pour écrire des lettres d’amour aux arbres centenaires. Ils sont ensuite jumelés avec des aînés des résidences ACHIM, Centre des ainés de Pointe-Saint-Charles, Habitation de l’Érablière et Résidence Côte-St-Paul pour créer une grande broderie poétique qui orne leur arbre centenaire.

 

 
Tentaculaire à la la bibliothèque de L’Île-Bizard
ARRONDISSEMENT DE L’ÎLE-BIZARD–SAINTE GENEVIÈVE

Autour de l’exposition Tentaculaire de José Luis Torres, des groupes d’élèves du primaire entrent dans un processus créatif qui fait appel aux habiletés manuelles, intellectuelles, visuelles, ainsi qu’à la vivacité des collaborateurs et à leur capacité de travailler en équipe. Chaque projet de création est élaboré à partir de matériaux de récupération.

 

 

 

 

«Immersion dans le monde de la BD!» à la Maison de la culture Mercier
ARRONDISSEMENT MERCIER–HOCHELAGA-MAISONNEUVE

Les jeunes du primaire et du secondaire des écoles du quartier Mercier sont mis en contact avec les arts visuels par le biais de l’exposition Storytelling des artistes Paul Abraham et Paul Brunet. La diversité des publics, leurs connaissances, leurs capacités sont questionnées au travers d’une visite guidée de l’exposition, et d’ateliers de réalisation d’un fanzine et de la création de personnages 3D avec les artistes.

 

 

 

«  Il fait un temps glo, glo, glorieux cet été » à la Maison culturelle et communautaire de Montréal-Nord
ARRONDISSEMENT DE MONTRÉAL-NORD

Les jeunes de 7 à 12 ans des camps artistiques jouent à la marelle-patinoire, assistent à des projections de films sur le hockey, et participent à des ateliers artistiques autour de l’exposition Le Temple des Glorieux: réflexions sur la religion du hockey de l’artiste Étienne Rochon, alias Arthur Desmarteaux.

 

 

 

 

«Créer avec la nature» à la Galerie d’art d’Outremont
ARRONDISSEMENT D’OUTREMONT

Petits et grands réalisent des œuvres d’art éphémères,en s’inspirant de la démarche de l’artiste Katherine Melançon, à partir d’éléments naturels scannés et retravaillés.

 

 

 

 

 

«Histoires croisées : Pierrefonds-Roxboro» au Centre culturel de Pierrefonds
ARRONDISSEMENT PIERREFONDS-ROXBORO

Histoires croisées : Pierrefonds-Roxboro est un projet collaboratif de co-création entre l’artiste Emmanuelle Jacques, les jeunes, les nouveaux arrivants et les citoyens. La démarche participative de l’artiste invite les citoyens à partager des moments significatifs de leur existence où se croisent expériences de vie et de ville. Les participants sont invités à se situer sur une carte et à raconter leur ville, ou plutôt à se raconter, eux, dans leur ville.

 

 

 

 

«Sandscape » à la Maison de la culture de Pointe-aux-Trembles
ARRONDISSEMENT DE RIVIÈRE-DES-PRAIRIES–POINTE-AUX-TREMBLES

Une série de rencontres sont prévues sur le thème des arts numériques entre les artistes Grégory Chatonsky et Yannick Guéguen, et les jeunes des camps de jour, en partenariat avec le Centre communautaire Roussin et Le Mainbourg. En s’inspirant de la démarche développée dans les oeuvres de l’exposition D.A.T.A. : Netsea & Sandscape, les enfants  réalisent une cartographie sonore collective.

 

 

 

 

« L’ile des possibles » à la Maison de la culture Rosemont-La Petite Patrie
ARRONDISSEMENT ROSEMONT–LA PETITE PATRIE

L’expositionTrois rivages de Lysanne Picard & Joanna Chelkowska, Pavitra Wickramasinghe et Éric Sauvé sera le lieu d’ateliers de dessin collaboratif offerts aux enfants de 6 à 12 ans de camps de jour. Les thèmes de l’exposition – l’eau, la mer, les bateaux et l’environnement – seront explorés avec l’artiste Lysanne Picard.

 

 

 

 

«Collages et constructions» au Centre d’exposition Lethbridge
ARRONDISSEMENT SAINT-LAURENT

Les familles et les jeunes des camps de jour du quartier visitent l’exposition Rébus et autres constructions de Annie Descôteaux et Mathieu Lévesque. Ils entrent dans le processus de création des artistes au travers d’atelier de créationde tableaux en collage etd’un canevas géant en 3D pour tous les âges.

 

 

  

 

«Les mots : retenus, énoncés, tracés» à la Galerie Port-Maurice
ARRONDISSEMENT SAINT-LÉONARD

Deux ateliers de médiation culturelle sont offerts aux familles issues de l’immigration dans l’arrondissement Saint-Léonard. Pendant quatre semaines consécutives, une dizaine d’enfants suivent l’atelier « Portrait sourire » avec l’artiste Bahar Taheri, tandis que leurs parents découvrent la calligraphie avec l’atelier « Calligrammes, chemin de l’écriture » de Mohammed Makhfi. Ensemble, les participants se familiarisent avec la pratique des artistes et créent des œuvres qui sont photographiées par Loïc Pravaz dans le but d’exposer leur travail au Parc Delorme et de souligner, ainsi, la richesse de la diversité culturelle présente à Saint-Léonard et, par extension, à Montréal.

 

 

«Histoires croisées : Verdun » au Centre communautaire Elgar
ARRONDISSEMENT VERDUN

Lors des rencontres avec Emmanuelle Jacques et Gilles Bissonnet, les personnes âgées du Centre communautaire pour aînés de Verdun font appel à leur mémoire pour témoigner de leurs souvenirs rattachés à la ville, et pour les transposer sur une carte géographique et affective du territoire. Au travers de cet échange humain et créatif, les participants s’initient aux enjeux de l’art contemporain québécois.

 

 

 

«Animation pour les 5 à 15 ans» à la Maison de la culture Frontenac
ARRONDISSEMENT VILLE-MARIE

Cet été, six artistes exposent des œuvres dans le cadre du grand projet d’exposition Une île, 19 plages – UN MILLION D’HORIZONS (1 x 19 = 1 000 000). Dans le but d’initier les jeunes aux arts visuels, la maison de la culture Frontenac invite les enfants des camps de jour à visiter leurs expositions Points de vue et perspectives semi-aériennes et Longer le récit pour créer une œuvre en lien avec leurs découvertes. La visite animée des expositions, comprenant jeux et activités, est suivie d’un atelier de création.

 

 

« Éléments » à la Salle de diffusion de Parc-Extension
ARRONDISSEMENT VILLERAY–SAINT-MICHEL–PARC-EXTENSION

Librement inspiré des œuvres présentées dans l’exposition Éléments par les artistes Alice Jarry, Hannah Claus et Rosalie Dumont-Gagné, l’atelier de médiation transforme la salle d’exposition en studio de cinéma pour enfants. Les jeunes des camps de jour et des organismes communautaires de l’arrondissement jouent les rôles du réalisateur, du caméraman, du bruiteur… autour du thème de la transparence.
 

 

 

 

> Retour à la page d’accueil du dossier 375e.

 

Laisser un commentaire

Dites-nous ce que vous en pensez...