Brillant comme l’écriture, le Projet M du Festival Métropolis bleu

Dans le cadre du Festival Métropolis bleu, des élèves d’école secondaire ont réfléchi à la perception de la beauté dans notre société au travers du projet de médiation culturelle «Projet M».

 

Qu’est-ce qu’être beau ou belle? Comment inviter des adolescent.e.s à réfléchir à la beauté et à s’interroger sur les images qui circulent dans les magazines qui leur sont destinés? Emmanuel Lauzon et Tania Baladi sont allés à la rencontre de deux classes de 5e et 6e de l’école Léonard-de-Vinci pour leur proposer des ateliers de sensibilisation et de création littéraire autour de cette question de la beauté.

Pour commencer ces quatres semaines d’atelier, les jeunes ont d’abord réfléchi à l’omniprésence de la beauté physique stéréotypée. Ils ont découpé et en collé des images trouvées dans des magazines de mode. Par la suite, ils ont exploré l’univers des figures de style et ont chacun écrit un compliment qui utilise la comparaison comme procédé. Les animateurs ont poussé les jeunes à dépasser les clichés qui tournent autour de la beauté. Certaines phrases inventées créaient un effet d’une grande poésie!

Les jeunes étaient fiers de présenter leurs réalisations samedi 28 avril 2017 dans la salle d’art plastique de leur école. Plus de 60 personnes sont venues.

Autres articles pouvant vous intéresser

Laisser un commentaire

Dites-nous ce que vous en pensez...