Les Apéros Médiation_C – 14 avril

Apéros médiation_c

UN NOUVEAU
RENDEZ-VOUS
EN 2014 !

Culture pour tous et la Division de l’action culturelle et des
partenariats de la Ville de Montréal vous invitent à une deuxième
rencontre d’échanges et de discussions autour
d’initiatives en médiation culturelle animée par Claude Deschênes.

Le lundi 14 avril, 17h – Le documentaire engagé
avec Paul Tom et Ève-Lyne Cayouette Ashby (projet
Correspondances dans N.D.G) + André-Line Beaupartlant
et Daniel Racine (RIDM en milieu carcéral)

À suivre
Le lundi 9 juin, 17h – Ado_Lab

Ces 5@7 se tiennent au Café du Théâtre Aux Écuries
7285, rue Chabot, Montréal

La formule du 5@7 :
Échange d’une heure avec les invités suivi d’un micro-ouvert
pour les artistes et travailleurs culturels qui désirent
partager leurs projets (5 présentations express de 3 minutes).

Contact
Culture pour tous : 514 873-2641 | mediationculturelle.culturepourtous.ca
Ville de Montréal : 514 872-6295 | montreal.mediationculturelle.org

logo partenaire


Correspondances

Le réalisateur Paul Tom et la médiatrice Eve-Lyne Cayouette Ashby présenteront le projet CORRESPONDANCES développé en collaboration avec la maison de la Culture Notre-Dame-de-Grâce. Une série documentaire réalisée en collaboration avec des résidents de Notre-Dame-de-Grâce ayant participé à divers échanges et correspondances numériques portant sur le rapport à leur quartier et mettant en valeur la diversité des points de vue des nouveaux et des anciens résidents.

Paul Tom

Cinéaste

La parole unique de ce jeune cinéaste cambodgien et son parcours lié à son identité, ont marqué sa trilogie créée entre 2007 et 2013 : La caque sent toujours le hareng (2007), Que je vive en paix (2010) et Un pays de silences (2013). Au cœur de ces trois œuvres se trouve le silence né de la douleur d’une migration forcée par la violence et la guerre. Chaque film de Paul Tom est un appel à briser ce silence pour entrer dans un espace commun. C’est ainsi que, lors du projet CORRESPONDANCES, il a utilisé sa propre démarche artistique comme point de départ du projet et présenté ses œuvres afin d’amorcer la réflexion des participants.

Eve-Lyne Cayouette Ashby

Anthropologue, muséologue et médiatrice culturelle

Anthropologue et muséologue de formation, Eve-Lyne Cayouette Ashby est directrice adjointe du Centre d’histoire orale et de récits numérisés de l’Université Concordia. Elle se spécialise dans la collecte et la mise en valeur des récits personnels par l’utilisation d’outils numériques et la mise en exposition. Elle a conçu plusieurs expositions et installations dont l’installation Exil présentée au Centre canadien d’architecture dans le cadre de l’exposition ABC: MTL, et Nous sommes ici, exposition thématique présentée au Centre d’histoire de Montréal en 2012-2013. Elle était la médiatrice du projet CORRESPONDANCES et a conçu l’exposition finale présentée à la maison de la culture de Notre-Dame-Grâce à l’hiver 2014. 

À voir : Page Vimeo


Rencontres documentaires en milieu carcéral

Les Rencontres documentaires en milieu carcéral ont été développées par les Rencontres internationales du documentaire de Montréal (RIDM) en partenariat avec la Société Elizabeth Fry du Québec. Des détenus visionnent des documentaires, rencontrent des artistes et des artisans du documentaire québécois et apprennent à développer leur sens critique à travers l’écriture et l’échange. Trois centres de détention sont impliqués dans le projet, soit le Centre de détention Bordeaux, le Centre de détention Maison Tanguay et le Centre de détention fédéral de Joliette. En avril 2014, la Maison de transition Thérèse – Casgrain s’ajoute à la démarche. Deux intervenants dans ce projet viendront présenter leur expérience en milieu carcéral : André-Line Beauparlant, réalisatrice et directrice artistique, et Daniel Racine, journaliste et critique de cinéma.

photo Marilyn PerreaultAndré-Line Beauparlant

Directrice artistique et réalisatrice

André-Line Beauparlant a complété des études en cinéma à l’Université de Montréal de même qu’en scénographie à l’École nationale de théâtre du Canada. Depuis plus de 20 ans, elle travaille en tant que directrice artistique sur des films d’auteurs, dont Petit Pow! Pow! Noël, Un dimanche à Kigali, Que Dieu bénisse l’Amérique, Camping sauvage, Gaz Bar Blues, Le Nèg’, 20h17 Rue Darling, Mariages, Continental et Incendies pour lequel elle reçoit le Prix Jutra de la meilleure direction artistique en 2011.

En 2002, elle réalise son premier documentaire, Trois princesses pour Roland, récompensé du Best Direction Award-  Hot Docs Festival. Suit le court métrage documentaire, Elvis l’Italiano puis, en 2004, Le Petit Jésus, son 2e long métrage documentaire qui obtient également le Best Direction Award – Hots Docs Festival. En 2007, André-Line signe Panache, long métrage documentaire qui a clôturé la 25e édition des Rendez-vous du cinéma québécois. André-Line Beauparlant a notamment présenté sa démarche de réalisatrice à la Maison Tanguay.

photo Marilyn PerreaultDaniel Racine

Journaliste et critique de cinéma

Critique de cinéma pour la plateforme web CinéTFO de TFO, Daniel Racine est aussi animateur et réalisateur de l’émission CINÉFIX à CIBL FM. Il siège au conseil d’administration de l’Association québécoises des critiques de cinéma et de l’Association des cinémas parallèles du Québec ainsi qu’au comité de programmation de CIBL. Il anime régulièrement des événements diffusés dans le cadre du Conseil des Arts en tournée et du Ciné-Club du Quartier à la salle Pauline-Julien. Daniel Racine anime les rencontres qui se déroulent au Centre de détention Bordeaux.

Autres articles pouvant vous intéresser

Laisser un commentaire

Dites-nous ce que vous en pensez...