Les femmes au centre de la médiation culturelle

 

DOSSIER SPÉCIAL : Les femmes à l’honneur

 

Journeedelafemme

 

La Journée internationale des femmes reste aujourd’hui d’une brûlante actualité. Officialisée par les Nations Unies en 1977, elle trouve son origine dans les luttes du début du XXe siècle pour l’amélioration des conditions de travail des ouvrières et pour le droit de vote. L’actualité nous rappelle régulièrement que l’égalité entre les hommes et les femmes n’est pas atteinte, et que nous devons toutes et tous continuer à agir pour améliorer la situation des femmes dans le monde, mais aussi ici, à Montréal. Agir comment? En faisant le point sur les luttes et sur les réalisations passées, et surtout, en préparant l’avenir pour les futures générations de femmes.

Nous avons donc décidé de mettre à l’honneur des projets de médiation culturelle destinés à apporter une contribution à la condition de vie des Montréalaises. Des femmes artistes et des organismes communautaires dédiés aux femmes s’associent pour offrir à des adolescentes, à des femmes victimes de violence conjugale, à des femmes en situation de vie précaire des ateliers de danse, de théâtre, d’arts visuels qui leur permettent de prendre confiance en elles, en leur pouvoir et en leur identité. La Journée internationale de la femme nous donne l’occasion de célébrer les actes de courage et de détermination accomplis par toutes ces femmes.

 

Partez à la rencontre de ces projets de médiation culturelle destinés aux femmes au travers des entrevues, des vidéos et des photographies que nous avons rassemblées dans ce dossier spécial :

 

DCV001_MaryseCarrier

DANSER CONTRE LA VIOLENCE
Avec Montréal Danse, l’Agora de la danse et La Dauphinelle

Depuis plus de cinq ans, Danse contre la violence offre des ateliers de danse à des femmes victimes de violence conjugale au sein de maisons d’hébergement. L’objectif : aider ces femmes à se réapproprier leur corps, à regagner équilibre et confiance. Découvrez ce projet d’une grande beauté.

 

 

1 02

À LA DÉCOUVERTE DU CORPS-SANCTUAIRE
Avec Onishka et le Foyer pour femmes autochtones de Montréal

Sanctuaire, c’est un projet artistique destiné aux résidentes du Foyer pour femmes autochtones de Montréal. Il vise à renforcer la confiance et le sentiment d’appartenance des participantes à leur identité. Faites-la connaissance de Reena Almoneda Chang, une des quatre artistes participantes de ce projet. 

 

 

IMG_2819

LEVER LE VOILE SUR L’HYPERSEXUALISATION
Avec le Théâtre À l’Envers et la Maison d’Haïti

L’automne prochain, l’équipe du Théâtre À l’Envers et la Maison d’Haïti proposeront un projet de médiation culturelle destiné à sensibiliser les adolescentes sur l’hypersexualisation précoce dans l’arrondissement Saint-Michel. Nous avons été à la rencontre de Patricia Bergeron, co-fondatrice du Théâtre À l’Envers, afin qu’elle nous parle de sa démarche.

 

 

 

Pour aller plus loin

Découvrez sur notre site d’autres projets de médiation culturelle dédiés aux femmes avec Rhizome, fruit d’un projet de médiation culturelle tout au féminin entre la compagnie de théâtre autochtone Ondinnok et La Marie Debout, un centre de femmes situé dans le quartier Hochelaga-Maisonneuve  ou encore Alors, on crée?, un projet de Circuit-Est centre chorégraphique qui a invité des femmes et des adolescentes du quartier Centre-Sud de Montréal à créer des duos de danse contemporaine.

 

 

 

Autres articles pouvant vous intéresser

Laisser un commentaire

Dites-nous ce que vous en pensez...