Plaza : Faire entrer l’art dans un centre commercial

Depuis l’automne dernier, la compagnie de théâtre Projet MÛ s’est installée dans un espace commercial au cœur de la Plaza Côte-des-Neiges, une sorte de quartier général qui permet de créer des liens avec la communauté multiethnique du quartier par le biais de l’art. Des discussions avec les passants, des ateliers de création et des résidences d’artistes ont doucement acclimaté le lieu à une présence artistique qui se termine en beauté avec PLAZA, un événement performatif unique auquel participent 80 acteurs non professionnels du quartier et qui prendra place les 29, 30 et 31 mai 2015 dans le cadre du Festival TransAmériques.

PLAZA – du 29 au 31 mai 2015 – Gratuit – Plaza Côte-des-Neiges

[youtube width= »600″ height= »350″]http://youtu.be/kDswNHaZFHs[/youtube]

 

FAIRE ENTRER L’ART DANS LA PLAZA

La Plaza Côte-des-Neiges est le point de ralliement de nombreux Montréalais du quartier issus d’une soixantaine de nationalités. Fascinée par le microcosme de ce lieu, Nini Bélanger a eu l’idée de faire de la Plaza un lieu de rencontre avec la communauté en amenant l’art dans le centre commercial. Avec sa compagnie de théâtre Projet MÛ, elle a voulu s’approprier les lieux en offrant des ateliers et des rencontres qui servent de terrain de recherche et de création à la réalisation d’une œuvre sur le thème de la rencontre. Pour ce faire, elle n’a pas voulu travailler seule : elle est entrée en relation avec la communauté multiculturelle du quartier et a invité plusieurs collectifs artistiques à occuper le local 138 de la Plaza pour y effectuer des résidences. Ce projet de médiation culturelle unique a transformé la Plaza Côte-des-Neiges en un lieu artistique dans lequel un quartier a pu se rencontrer, et où des gens issus de toutes les origines ont pu découvrir ou renouer avec des pratiques artistiques qu’ils avaient abandonnées en immigrant.

L’espace a offert trois résidences de sept semaines à des artistes professionnels. L’atelier était ouvert en tout temps pendant les résidences pour susciter l’interaction avec la communauté. Des ateliers de médiation et des activités participatives ont été proposés à la communauté. En plus de sa propre équipe de médiation, Projet MÛ a bénéficié des conseils de l’organisme Exeko.

Qu’est-ce que la médiation culturelle pour Nini Bélanger?
«C’est une rencontre, un lieu d’échange entre des citoyens et des artistes. La médiation culturelle veut élargir et approfondir l’accès de la population, en particulier des plus démunis, aux moyens de création, pour permettre une réflexion, dans le cas qui nous intéresse ici, sur le sens et sur l’importance de ce centre commercial, dans la vie du quartier CDN.»
— Nini Bélanger, Entrevue réalisée par le FTA

DES RÉSIDENCES D’ART VIVANT

Du 25 janvier au 28 février 2015, le local 138 a été habité pour un collectif d’artistes interdisciplinaires : le Bloc d’Artistes du Centre des travailleurs et travailleuses immigrants. Ils ont invité les passants de la Plaza à les rencontrer dans le cadre de leur recherche de création Mémoire immigrante, mémoire vivante au travers d’ateliers sur la démarche artistique militante. Cette période de recherche-création a donné lieu à des interventions autour des histoires de migrations, des enjeux liés au travail temporaire des immigrants, et des conditions de détentions et de déportations au Canada. Les participants ont été particulièrement touchés par la forme de l’art engagée.

1_plaza_cr_jeremie_battaglia_mg_5497_0

Crédit: Jérémie Battaglia

Du 2 au 20 mars, ça a été au tour de la compagnie L’Eau du bain de prendre possession du local 138 de la Plaza Côte-des-Neiges pour créer l’installation sonore Aire d’écoute au cœur de la Plaza. D’habitude, les centres commerciaux diffusent une musique sirupeuse qui englobe complètement l’espace. Pour créer un environnement sonore qui reflète l’environnement de la Plaza, les artistes ont invité les gens de tous âges à prendre part à une conversation à relais qui a été enregistrée et mixée avec les différentes matières sonores captées dans le centre commercial. Le local commercial de Projet Mû s’est transformé en chambre de résonance de la Plaza.

En avril, la compagnie de théâtre Projet MÛ s’est installée à son tour dans le local. Tous les samedis, les habitants du quartier Côte-des-Neiges ont pu découvrir les métiers d’auteur, de metteur en scène, de scénographe et d’acteur au travers d’ateliers parents-enfants.

 

PLAZA, UN SPECTACLE UNIQUE POUR TROIS JOURS SEULEMENT

Ces résidences ont également permis à Projet MÛ de recruter des participants pour l’événement PLAZA, les trésors de la Plaza (Ne cherchez pas les soldes). Ils se sont rencontrés deux heures par semaine pendant tout le mois de mai pour créer ensemble un projet théâtral ambitieux qui sera présenté exclusivement dans le cadre du Festival TransAmériques, le plus grand festival de danse et de théâtre contemporain en Amérique du Nord.

Crédit photos: Jamila Elwahidi

Crédit photo : Jamila Elwahidi

La création PLAZA, les trésors de la Plaza (Ne cherchez pas les soldes) interroge la question de la rencontre et de ses limites dans un spectacle qui oscille entre la performance, le théâtre et l’infiltration. Parmi tous les participants, les 80 acteurs non professionnels ont été recrutés au cours des ateliers et des activités offerts au local 138. En travaillant avec eux, Nini Bélanger s’est laissée influencée par leur présence, par leurs commentaires et par leur énergie. Le spectacle qui en résulte est unique et vivant, car il a été construit avec les participants et avec l’espace de la Plaza qu’il occupera.

Pour réussir ce projet d’envergure, Projet MÛ a reçu l’aide précieuse d’organismes communautaires de Côte-des-Neiges, notamment MultiCaf, Femmes du Monde, La Maison Bleue, Le Baobab Familial, le Carrefour Jeunesse-Emploi de Côte-des-Neiges ainsi que le centre de francisation Pauline-Julien. Ces alliés précieux ont accueilli Projet MÛ dans leurs locaux pour qu’ils puissent présenter leur projet. Certains intervenants se sont même inscrits au projet pour inciter la population à faire de même. Leur implication a été capitale pour rencontrer la population du quartier et pour recruter des participants.

À noter : Le projet bénéficie d’un soutien financier du Programme montréalais d’action culturelle de la Ville de Montréal.

 


 EN SAVOIR PLUS

>> Nini Bélanger explique sa démarche dans un entretien disponible sur le site du FTA.

>> Suivez le blogue du projet PLAZA

>> Découvrez les autres spectacles du Festival TransAmériques 

>> Découvrez notre dossier spécial sur la place faite à la médiation culturelle dans la programmation du FTA.

 

Autres articles pouvant vous intéresser

Laisser un commentaire

Dites-nous ce que vous en pensez...