PPS Danse reçoit le Prix de l’Action culturelle 2015

« La danse est un moyen d’expression qui est non verbal, poétique et imaginatif. Elle nous fait voyager dans l’esprit et dans l’âme. »
Pierre-Paul Savoie

 

Pierre-Paul Savoie et PPS Danse reçoivent cette année le Prix de l’Action culturelle de la ville de Montréal pour le projet de médiation Les chaises, de l’idée à la création. Ce projet, en partenariat avec la TOHU, a accompagné le spectacle de danse-théâtre Les Chaises, basé sur l’œuvre littéraire du même nom d’Eugène Ionesco.

PPS Danse | Les chaises (1:30 min) from PPS Danse on Vimeo.

 

Un spectacle de danse-théâtre pour un public de 8 à 88 ans

_PPS 7175 (V2)-©rolline Laporte-1Chorégraphe, interprète et metteur en scène, Pierre-Paul Savoie a fondé la compagnie PPS Danse en 1989 avec laquelle il a choisi de mettre de l’avant les notions de rencontre et de partage en investissant les champs de l’action culturelle. La participation d’autrui, au travers de collaborations ou d’ateliers de médiation, est l’ingrédient secret des œuvres de son répertoire : Diasporama, Contes pour enfants pas sages, Danse Lhasa Danse, Les Chaises ou Bagne­-recréation se sont construites autour d’un processus fait de rencontres et de jeux.

Après Contes pour enfants pas sages et Danse Lhasa Danse, Pierre-Paul Savoie approfondit sa recherche chorégraphique sur l’interaction entre théâtre et danse en s’inspirant cette fois du théâtre de l’absurde. Il explore la puissance de l’imaginaire en l’opposant aux thèmes de l’isolement et de l’ennui. Dans cette tragi-comédie chorégraphiée, un couple de vieillards s’inventent une ribambelle d’invités invisibles pour égayer leur existence.

Dans ce tohu-bohu absurde animé par le mouvement incessant des chaises qu’on dispose dans l’espace pour les invités fantômes, s’amène enfin celui que tous sont venus entendre : l’orateur. Contre toute attente, il se révèle être un enfant muet et danseur. C’est lui qui, par le langage de la danse, livrera au monde le message universel qui traduit à la fois la pensée du vieillard et celle que les enfants souhaitent pour la suite du monde.

 

Des ateliers de médiation culturelle avec les ainés et les jeunes

Pierre-Paul Savoie a choisi de lier son travail chorégraphique à un projet de médiation culturelle avec des enfants et avec des aînés afin de les faire participer au processus de création de la pièce. Dans les écoles, près de 300 enfants ont pris part à des exercices d’exploration de voix, de son et de gestes inspirés de l’oeuvre Les chaises d’Eugène Ionesco. Le premier contact des enfants avec la pièce s’est fait au cours d’ateliers de lecture avec la dramaturge Lise Vaillancourt. Puis, les jeunes ont découvert les métiers reliés à la conception et à la diffusion d’un spectacle, avant de prendre en charge la création dans des ateliers d’initiation chorégraphique. Pour conclure les ateliers, les enfants étaient invités à présenter la chorégraphie qu’ils avaient développée.

_MG_4274 PPS3_1080_1920

 

Le projet de médiation Les chaises, de l’idée à la création a aussi été un moment très fort de collaboration avec les personnes âgées habitant dans les HLM de Saint-Michel. Ces derniers ont été invités à collaborer au processus de création de la pièce à titre de conseillers. Ils ont aidé la compagnie PPS Danse à créer des gestes et des mouvements pour les deux héros de la pièce. L’aventure ne s’est pas arrêtée là : une troupe de théâtre de dix personnes âgées s’est formée et a pu présenter un extrait de leur version du spectacle devant le public de la TOHU en avril 2015.

Au total, le projet de médiation culturelle Les chaises, de l’idée à la création a permis à 300 jeunes et à une douzaine d’aînés de participer au processus de création de la pièce!

 

À noter : Le projet a bénéficié du soutien financier du Programme montréalais d’action culturelle.

 

Pour aller plus loin:


>> Un extrait vidéo du spectacle de PPS Danse

>> Le site web de PPS Danse. La compagnie associe depuis plusieurs années son travail chorégraphique à des rencontres avec le jeune public dans le but de l’initier à la danse contemporaine ainsi qu’à d’autres formes de disciplines artistiques.

>> Le projet de médiation culturelle Alors, on danse?  de l’arrondissement de Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles, de concert avec les chorégraphes et les artistes des compagnies Bouge de là, Destins Croisés et PPS Danse.

>> Le projet de médiation culturelle autour de la pièce Contes pour enfants pas sages.

>> Les autres finalistes du Prix de l’Action culturelle de Montréal 2015.

>> Le projet RIDM en milieu carcéral qui a reçu le Prix de l’Action culturelle en 2014.

 

Autres articles pouvant vous intéresser

Laisser un commentaire

Dites-nous ce que vous en pensez...