Des blogueuses à la rencontre des horizons du 375e

Pendant tout l’été, artistes, auteures, dessinatrices et critiques d’art vont à la rencontre des expositions et des activités de médiation offertes dans toutes les maisons de la culture et lieux de diffusion municipaux de Montréal dans le cadre de l’événement UN MILLION D’HORIZONS (1 x 19 = 1 000 000) pour vous le faire découvrir au travers de leur propre regard et de leurs médiums.  Suivez-nous pour découvrir la programmation de la Ville de Montréal en BD, en poèmes, en articles et en photos! 

 

 

CLAIRE MOEDER est auteure, commissaire, formatrice et rédactrice auprès des artistes. Elle publie régulièrement dans les revues Ciel variable et esse art + opinions et a collaboré comme chroniqueuse pour ratsdeville et CIBL à la radio. Elle a contribué à des publications consacrées à la photographie dont Le Mois de la Photo à Montréal (2009) et Christian Marclay : SNAP! (2010). Ses recherches sur les usages actuels de l’image sont guidées par une quête attentive des formes de l’invisible, où la contemplation de ce qui échappe au regard lui permet de réinventer un rapport mouvant au monde.

 

 

 

JULIE DELPORTE est l’auteure de plusieurs bandes dessinées, dont Journal (L’Agrume, 2014) et Je vois des antennes partout (Pow Pow, 2015), ainsi que de livres pour enfants (Je suis un raton laveur, La Courte échelle, 2013) et de textes critiques et théoriques sur la bande dessinée. Elle a collaboré à de nombreuses revues et publications collectives. Julie se nourrit de cinéma, de littérature et de crayons de couleur. Elle aime toujours les animaux, souvent les plantes, et parfois les humains.

 

 

Détentrice d’une maîtrise en histoire de l’art de l’UQAM (2016), MARIE-ÈVE LECLERC-PARKER est une travailleuse culturelle et auteure de la relève. Ces dernières années, elle a travaillé auprès de plusieurs centres d’artistes dont Arprim, centre d’essai en art imprimé et DARE-DARE, ainsi qu’au sein d’événements culturels comme la RIPA (Rencontre interuniversitaire de performance actuelle).

 

 

JULIE LEGAULT travaille dans le milieu culturel depuis plus de quinze ans, plus précisément avec les arts visuels et la musique. Elle a œuvré auprès d’institutions muséales, de divers organismes culturels et de la Ville de Montréal. Devenue travailleuse autonome depuis 2015, elle collabore maintenant avec diverses institutions, dont la maison de la culture du Plateau-Mont-Royal à titre de médiatrice culturelle et de la compagnie Sacré Tympan, en plus d’enseigner le yoga.

 

 

 

PHILIPPE MANGEREL est écrivain et artiste multidisciplinaire. Lauréat 2009 du prix de la nouvelle LGBT Marcel F. Raymond, il débute au théâtre en 1998 avant de s’orienter vers la danse contemporaine et la performance. Il a adapté et réalisé Hamlet-machine de Müller (Paris, 2005), écrit et interprété L’Archange (Montréal, 2010) et écrit la pièce L’autre corps, basée sur une idée originale élaborée avec Dina Eddé. La cruauté, l’identité, la machine et les monstres sont ses obsessions.

 

 

ANDRÉA C. HENTER s’intéresse particulièrement aux formes d’écriture qui prennent place hors du champ traditionnel du livre : livres d’artiste, fanzines, installations de textes, arts furtifs, etc. Artiste, auteure et critique, elle nourrit ses projets de cette triple posture en refusant les frontières qui s’érigent entre recherche et art, entre fiction et document, entre littérature et arts visuels.

 

 

 


Cet été, AUDRÉE-JADE RAVARY fera la tournée des activités de médiation culturelle dans tous les quartiers de Montréal pour en ramener des photographies et des réflexions que nous posterons régulièrement sur le site, ainsi que sur les médias sociaux.  

Audrée-Jade est finissante au baccalauréat en histoire de l’art et à la concentration en études féministes à l’Université du Québec à Montréal. Son intérêt et son souci pour les questions d’inclusion, de démocratisation et d’éducation dans le milieu de l’art guident ses travaux et projets. Avec une lunette féministe, et le désir de donner une voix aux personnes et aux groupes sociaux sous représentés dans les récits de l’histoire de l’art!

 

Autres articles pouvant vous intéresser

Laisser un commentaire

Dites-nous ce que vous en pensez...