Spectographier un territoire en mutation

«Spectrographies du territoire» est une production de TOPO laboratoire d’écritures numériques réalisé avec l’artiste Natacha Clitandre, l’organisme  MTL Ville en mouvement et le Laboratoire sur les récits du soi mobile de l’Université de Montréal. Le projet  de création web explore de l’intérieur un secteur en pleine mutation, marqué par le chantier du Campus MIL de l’UdeM.

«Le nouveau campus MIL de l’Université de Montréal est en plein chantier dans un secteur qui touche ces quatre quartiers. J’ai passé un mois l’été dernier sur le terrain afin de capter l’esprit actuel des lieux. Je voulais voir comment ces endroits sont habités, ce qui fait leur richesse, ce sont les liens qu’entretiennent les personnes avec leur voisinage».
Natacha Clitandre.

Lors de balades exploratoires, Natacha Clitandre et l’équipe de l’Agence Topo invitaient les résidents et les travailleurs des quatre arrondissements concernés par le projet (Outremont, la Petite-Patrie, Parc-Extension et Ville Mont-Royal) à réfléchir à leur environnement en s’attardant aux détails urbanistiques que l’on y trouve. Les participants ont pu réaliser des textes, des photographies et des captations sonores qui ont été déversés sur une site web dessinant petit à petit une cartographie de récits humains. Une application conçue par la firme Anagraph rendait toutes ces manipulations réalisables par les participants eux mêmes. qui inscrivaient leurs témoignages géolocalisés sur la page Spectrographies.org.

Croisant histoire locale et récits personnels, cet exercice a permis de capter l’esprit actuel d’un lieu

 

Cette œuvre a été rendue possible grâce à la mesure « Initiatives collaboratives en créativité numérique » de la Ville de Montréal dans le cadre de l’ Entente sur le développement culturel de Montréal et du Plan numérique du Québec.

 

Autres articles pouvant vous intéresser

Laisser un commentaire

Dites-nous ce que vous en pensez...