Un conte de Noël à vos fenêtres avec la Fée du Mile-End

Patsy Van Roost, connue sous le nom de la Fée du Mile End, explore son quartier depuis plusieurs années pour y créer des expériences artistiques qui encouragent les gens à se rencontrer et, surtout, à se raconter.  Son récent projet Un dessin à la fenêtre fait partie des finalistes du Prix de l’Action culturelle de Montréal pour l’année 2015. Il s’agit d’un conte de Noël qui s’est raconté en décembre dans des fenêtres du Mile End. Chaque jour, aidés d’un calendrier de l’Avant conçu sur mesure, habitants du quartier et passants ont déambulé dans les rues du quartier à la recherche de la suite du conte. Un projet qui a enchanté les petits et les grands pendant le temps des fêtes.

1-un-dessin-à-la-fenêtre

Crédit: Noémie Létu

 

Un nom de fée

Patsy Van Roost doit son nom de «fée du Mile-End» à un article du Devoir qui débutait en rappelant un projet réalisé en 2012 : La Petite fille aux allumettes. Pour faire ce projet, Patsy Van Roost avait découpé l’histoire de La Petite fille aux allumettes en 25 morceaux dont elle avait déposé chaque jour du mois de décembre un morceau dans la boîte aux lettres d’un habitant de la rue Waverly dans le Mile-End. Accompagnant l’extrait, une lettre demandait simplement à l’habitant d’afficher la page sur sa porte ou devant sa maison afin que les passants puissent découvrir, au fil des jours et dans l’attente de Noël, cette histoire si touchante. «Je fais toujours un projet à Noël parce que je déteste Noël, donc c’est ma façon à moi de survivre à Noël », dit-elle dans un article du Baron. Depuis, elle multiplie les expériences infiltrantes, participatives et rassembleuses comme son récent projet Vous êtes là : elle dialogue avec l’espace public par le biais de pancartes disséminées dans des lieux importants de sa vie. «Là ou je marche quand je suis triste et que j’ai envie de pleurer», «Là où je démarre ma journée presque tous les jours»…   Ces phrases déclenchent des discussions et des rencontres savoureuses entre voisins d’un quartier.

 

La magie de Noël dans le Mile-End

Avec Un dessin à la fenêtre, Patsy Van Roost a perpétué cette tradition. Chaque jour, petits et grands ouvraient une fenêtre du calendrier de l’Avant et découvraient l’adresse à laquelle on pouvait suivre la suite du conte. Comme une chasse au trésor urbaine, voisins et passants ont été invités à lire 24 fenêtres résidentielles transformées en 24 pages d’un conte écrit sur-mesure par Pascal Henrard. Le dévoilement de la première fenêtre le 1er décembre a été l’occasion d’un rassemblement festif entre voisins. Quelque 200 personnes se sont massées devant la boutique Comme des enfants sur la rue Bernard pour assister au dévoilement de la première phrase du conte et se réchauffer avec du chocolat chaud. Une déambulation collective à la découverte de la totalité des fenêtres a également eu lieu le 3 janvier en pleine tempête de neige. La rue est devenue vivante, métamorphosée et chargée de magie.

4-un-dessin-à-la-fenêtre 3-un-dessin-à-la-fenêtre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Crédit: Patsy Van Roost

 

Une collaboration avec tout un quartier

Le conte a été écrit par Pascal Henrard, voisin et ami de longue date de l’artiste. Le design et l’illustration du calendrier ont été conçus avec soin par Anaïs Favier. Quant aux adresses participantes, ce sont pratiquement toutes des maisons résidentielles. Patsy Van Roost a envoyé une invitation aux résidences du quartier qui disposaient d’une fenêtre horizontale au rez-de-chaussée. Des 80 trouvées, 24 ont répondu positivement à sa demande de projet, juste à temps pour l’envoi à l’impression de son calendrier. Patsy a également bénéficié de l’aide de plusieurs boutiques pour vendre son calendrier de l’Avent qui permettait de financer en partie son projet.

Avec toute cette aide, les fenêtres du Mile-End se sont illuminées pour le plus grand plaisir des résidents.

[vimeo width= »600″ height= »350″]https://vimeo.com/96731853[/vimeo]

 


 

Pour en savoir plus

 

>> À découvrir : les autres finalistes du Prix de l’Action culturelle de Montréal 2015.

>> Allez à la rencontre du projet RIDM en milieu carcéral qui a reçu le Prix de l’Action culturelle en 2014.

 

 

 

Autres articles pouvant vous intéresser

Laisser un commentaire

Dites-nous ce que vous en pensez...