Un roman inspiré de rencontres intergénérationnelles avec le FIL

L’aventure littéraire vient de commencer pour les enfants et les aînés qui participent au projet de médiation Les parrains littéraires. Organisé par le Festival international de la littérature (FIL), ce projet intergénérationnel réunit deux classes de l’école primaire Laurier et six personnes âgées de la Résidence Le Mile-End autour de la lecture et de la création littéraire. Par petites équipes, les élèves de 4e années sont jumelés à leur parrain : une personne âgée de la Résidence, qui deviendra la source d’inspiration de leur roman. Au travers de ces rencontres intergénérationnelles et d’ateliers littéraires, les enfants s’initient au processus de création d’un livre, de l’écriture à sa publication.

 

Le temps de la rencontre

La première étape du projet se déroule actuellement. Dans cette première phase, les élèves se sont transformés en journalistes pour découvrir auprès de leurs parrains à quoi ressemblait la vie d’un enfant de 9 ou 10 ans à leur époque. En petits groupes, ils ont partagé leurs idées et préparé des questions qui leur permettent de réaliser leurs entrevues. Ils ont fait preuve de beaucoup de curiosité et ont proposé des questions inspirantes :« Aviez-vous une amoureuse? », « Étiez-vous obligé d’aller à l’église? », « Nommez un aspect de vous dont vous aviez honte à l’époque, mais dont vous riez aujourd’hui? », etc.

Capture d’écran 2015-10-30 à 12.42.39

Crédit: FIL

Malgré tout, cette étape n’était pas dénuée d’inquiétudes autant chez les personnes âgées que chez les enfants, pour qui l’aventure des rencontres intergénérationnelles et l’écriture d’un roman sont des premières. Avec l’atelier animé par l’écrivain Simon Boulerice, les élèves ont pu repasser au travers de leurs questions et bénéficier de précieux conseils. Auteur d’une dizaine d’œuvres jeunesse, Simon Boulerice a une grande expérience en médiation culturelle avec les enfants puisqu’il a déjà animé de nombreux ateliers d’écriture pour jeunes publics. Lors de sa rencontre avec les élèves de l’École Laurier, il a partagé ses trucs d’écrivain, comme l’idée d’inclure des questions qui font appel aux cinq sens afin d’aider les personnes âgées à revivre matériellement leurs souvenirs d’enfance.

Si le projet trouve autant d’écho chez les élèves, c’est aussi parce qu’il est encadré par une équipe particulièrement impliquée. « Les deux professeures rencontrées m’ont impressionné par leur superbe implication. Elles prennent ce projet au sérieux, et ça se reflète bien chez leurs élèves », explique Simon Boulerice qui a eu énormément de plaisir à travailler avec les enfants de l’école Laurier. En effet, Les parrains littéraires a été accueilli avec enthousiasme autant dans la Résidence Le Mile-End que dans l’école primaire Laurier pour qui la littérature est une priorité. Diane Gagné et Linda Plante, les professeures des deux classes participantes, croient au projet et s’impliquent particulièrement dans le processus, avec l’aide de la médiatrice Marie-Charlotte Aubin.

Grâce à cette équipe, et à celle du FIL qui œuvre à rendre la littérature accessible à tous, les élèves bénéficient d’un encadrement idéal à l’intérieur duquel ils découvrent le travail de recherche qu’il est nécessaire d’effectuer avant d’écrire un roman. Avec Les parrains littéraires, ils deviennent aussi les témoins par procuration d’une époque révolue qu’ils se chargent de transmettre.

 

Écrire un roman

La seconde étape attend maintenant les apprentis écrivains. Une fois le matériau accumulé, chaque équipe va écrire un petit roman illustré de six pages. Il ne s’agit pas d’une biographie, mais d’une œuvre de fiction inspirée de la rencontre des élèves avec leur parrain. Un auteur jeunesse les guidera dans la rédaction de leurs textes.

Les douze romans seront ensuite réunis dans un recueil réalisé par Marquis Imprimeur, partenaire du projet. L’idée de ce recueil est de reprendre telle quelle la mise en page des romans écrits par les élèves, afin de leur faire découvrir toutes les étapes de la réalisation d’un livre, depuis la recherche d’information jusqu’à l’impression. Tous les participants et leurs proches pourront se procurer un exemplaire du livre lors du lancement qui sera organisé à l’occasion de sa sortie.

Capture d’écran 2015-10-30 à 12.43.34

Crédit: FIL

À noter : Le projet a bénéficié du soutien financier du Programme montréalais d’action culturelle

 

En savoir plus

 >> Découvrez notre dossier spécial sur les ateliers d’écriture en milieu scolaire.

>> Suivez les activités du Fil sur leur site Internet.

 

Autres articles pouvant vous intéresser

Laisser un commentaire

Dites-nous ce que vous en pensez...